*¤* Forum RPG (avec RP sur mini tchat disponible) dans un univers médiéval/fantastique *¤*
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 L'invitation de l'autel

Aller en bas 
AuteurMessage
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: L'invitation de l'autel   Mar 28 Aoû - 20:59

Notre petite promenade dans la foret elfique devint de plus en plus ennuyant à longueur que le soleil se couchait. Le souffle du vent qui atteignait mon visage dans la matinée s'arrêtait et se couchait comme la chaleur du soleil couchant. Les multiples sons qu'offraient la nature diminuaient laissant place à celle de la nuit.

Kekleon ne disait rien et semblait très calme ainsi que très confiant quand à la direction à prendre pour se rendre devant l'autel. Malgré les nombreuses illusions que la foret créait devant nous pour nous égarer, mon familier gardait le cap, invisible à l'œil nu et le regard souvent pointé vers la jeune elfe. Durant toute la durée de notre petite escapade, mon regard n'avait jamais souillé celle de Thailys. Même le son de ma voix était resté muette me concentrant plutôt sur la route que sur les bruits des diverses directions.

L'autel apparu au loin, la forme d'une statue de pierre semblait enchainé par des lianes. Une mesure de protection que les druides avaient dût prendre pour protéger la statue des vols. La magie protectrice des lianes et de ces lieux se faisaient sentir pour ceux qui contrôle la magie. Une simple statue, rien d'autre, il fallait dire que les aventuriers qui n'avaient pas une connaissance de la foret ne pouvaient pas le trouver.


*Sûrement une protection contre les inconnus.*

Mais lorsque je fis un pas de plus, j'eu le présentiment que plusieurs créatures des profondeurs des bois nous observaient avec vigueur. Plus nous nous rapprochions du sanctuaires, plus les regards se rapprochaient. Invisible à l'oeil nu, ses créatures dégageaient un aura de colère envers notre groupe. On entendait des paroles venant de l'air d'une voix souple et cadavérique.

Partez, fuyez ou mourrez.
Vous n'avez pas l'autorisation de pénétrer le sanctuaire.
Partez.


Malgré l'intensité de l'aura et de leurs paroles, me jmabes refusaient de s'arrêter si proche du but. Ce n'est que quelques secondes plus tard que mon corps s'arrêta net. Un frisson de désespoir parcouru mon être en entier ne me laissant qu'un frisson d'insécurité. Étant celui qui menait la troupe, je me suis permi de tourner mon regard vers mes compagnons.

Kekleon, part d'ici, je ne crois pas que tu aide notre cause puisque le bien et la nature domine cet endroit comparé à toi.

Kekleon s'arrêta à quelques centimètres de Thailys en lui réservant un regard noir pénètrant de méchanceté avant de regarder dans les alentours. Sans avertir, il fit marche arrière avant de disparaitre au loin en quelques secondes.

Maintenant, à vous l'honneur de prendre les commandes dans nos derniers mètres à faire puisque je ne pense pas que l'esprit de la nature va accepter de nous parler à moi un hybride et à une elfe qui le suit. Je crois qu'il est préférable que vous y alliez en premier pour au moins lui faire savoir que vous n'êtes pas un quelqu'on que exclave ou suivante.

Petite pause...

Mais, laissez moi le temps de nous préparer quelques mesures de protections avant de lancer le rituel pour ne pas que l'on meurt ou que l'on soit maudit. Mais bon, ca c'est si on se rend jusqu'à l'altar.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
Archère Protectrice
Archère Protectrice
avatar

Féminin Sagittaire Messages : 254
Messages RP : 39
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 22
Localisation du personnage : Dans la forêt de Landayën
Métier du personnage : Garde du corps du dirigeant des elfes
Alignement du personnage : Neutre (avec un penchant pour les gentils)

Badges :
Badge Oeuf de Pâques [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors de la période de Pâques ! Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 16 ans
En couple avec: Elle rembarre tous les dragueurs qu'elle croise. Les hommes ne l'intéressent pas, mais il est encore possible de prendre son coeur à son insu.
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Dim 7 Oct - 10:29

[Voilààààà... Pardon du retard...]

De tout le chemin parcouru, aucun des trois compagnons n'avait pipé mot. Le silence était quasi-total, bien que quelquefois troublé par les bruissements des feuillages drus des arbres, et les cris des petits animaux qu'ils croisaient et qui s'enfuyaient à leur approche.

En temps ordinaire, jamais ils ne s'éloignaient ainsi des Elfes de Landayën, qui étaient leurs amis. Mais la présence de l'hybride et de l'esprit avec elle devait changer la donne. Elle en ressentit un pincement au coeur. Du temps où elle se promenait avec Kylian, il se passait exactement la même chose, et cette réaction de la part des animaux la blessait et la faisait se sentir encore plus seule.

Mais l'heure n'était pas aux mauvais souvenirs. Elle avait une tâche à accomplir.

Au fur et à mesure qu'ils s'approchaient de l'autel, l'aura du lieu changeait progressivement. Il lui semblait que des regards les suivaient, méchants et méfiants, et des murmures retentissaient, comme une clameur, qui les incitait à revenir sur leurs pas. Inconsciemment, elle frissonna. Et pourtant, elle ne devait pas se sentir concernée par de telles menaces, car elle était une Elfe...
Mais elle se souvint que ceux qui l'accompagnaient ne l'étaient pas, et elle serra les poings. Dans son dos, elle sentait le regard tout aussi dérangeant de l'esprit d'Arawn qui semblait vérifier qu'elle ne faisait pas de faux mouvement. En moins de temps qu'il ne lui en fallait pour décocher une flèche, il l'aurait mangée toute crue.


Il lui fallut un temps pour s'apercevoir que les deux autres ne la suivaient plus. Elle se retourna. Arawn n'était qu'à quelques mètres derrière elle. Elle s'étonna de voir pour la première fois l'expression qui perçait sur son visage : il avait l'air désespéré et impressionné. Et pourtant, il ne perdait pas son aplomb, car il s'empressa de prendre la situation en main. En effet, Thaïlys se rendit vite compte qu'elle seule pouvait continuer sur les derniers mètres, malgré les murmures menaçants qu'elle entendait autour d'eux. Elle resta de marbre lorsque, après avoir reçu l'ordre de partir, Kekleon posa sur elle un regard dur et haineux. Enfin, Arawn se tourna vers elle et lui parla en des termes polis qui lui parurent faux, mais sur lesquels elle ne fit aucune réflexion acide. Il lui proposait d'aller de l'avant afin de faire comprendre au maître des lieux qu'elle n'était pas son ennemie. Elle acquiesça à ces mots, et ce qu'il dit par la suite lui fit froncer les sourcils. Elle savait qu'il agissait par mesure de prudence, mais...

"Si je puis me permettre, dit-elle, d'un ton sec, je ne sais pas si cela est une bonne idée d'instaurer des mesures de protection. Le maître des lieux est puissant, il peut aussi bien parvenir à les annuler, et puis, cela ne forgera que la preuve que nous n'avons pas confiance. Or, s'il sent que nous sommes peu sûrs de nous, cela ne lui donnera que moins envie d'accéder à nos désirs... Mon dirigeant me contait qu'il fallait l'invoquer dans la paix et la confiance. De toutes les fois qu'il l'a fait, il n'a jamais rencontré de problème."

Elle espérait avoir été claire, et considérait la réaction d'Arawn avec suspicion, car l'hybride était aussi bien capable de réagir violemment à ses propos, en la traitant d'imbécile ignorante, et en faisant fi de ses conseils... Mais elle connaissait les coutumes comme sa poche, et elle savait que ses conseils contenaient toujours une part de vérité. Parce qu'après tout, elle n'avait jamais été une menteuse... Pas vraiment.

Elle tourna le dos à son compagnon et commença à avancer en direction de l'autel. Malgré sa confiance en elle, elle ne pouvait s'empêcher de trembler quelquefois, tant la pression atmosphérique était forte. Dans sa tête, elle répétait en boucle, espérant qu'on l'entende :
"je ne suis pas ton ennemie, je ne suis pas ton ennemie..." et qu'elle ne s'évanouirait pas avant d'être parvenue à l'autel. Mais une force, étrange, qu'elle ne se connaissait pas la poussait à avancer, ne mettant que plus de persévérance à chaque pas qu'elle faisait. Elle se rendit compte qu'elle avait encore ses armes sur elle. Sans réfléchir, elle obéit à la voix silencieuse dans sa tête qui l'incitait à s'en débarrasser. D'abord, l'arc... Puis le carquois... Enfin, le couteau. Elle se sentait nue, mais aussi plus sereine. Une aura chaude l'enveloppait, douce comme une mère, et elle avait envie de pleurer tant cette sensation était magnifique. Dans quel but était-elle venue, déjà ? Oh, c'était flou...

*Je... Ah... Invocation... Frère... Arawn...*

Elle reprit partiellement ses esprits, et se sentit surprise de voir qu'elle avait atteint son but. Elle resta paralysée, quelques instants, devant la statue qui lui faisait face, et dont les lianes qui l'entouraient semblaient bouger et se dérouler... Ses yeux bleus croisèrent ceux, de pierre, de l'être figé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Mar 9 Avr - 16:33

J'étais partiellement d'accord avec ce qu'avait dit Thailys à propos des protections qu'il fallait, selon moi, mettre sur pied pour une meilleure chance de survie. Je savais qu'elle n'allait pas avoir de misère à passer puisqu'elle n'était pas une étrangère en ses lieux, mais pour ce qui était de moi, je n'allais aucune chance de passer sans la moindre égratignure.

En voyant la jeune Elfe passer, je put immédiatement comprendre qu'il m'était impossible de m'approcher autant qu'elle, seul quelques mètres me séparait de la statue de l'esprit ce qui semblait être une épreuve assez difficile. Bien que mon esprit et ma magie soient tous deux à un niveau qui frôlait le parfait, je n'avais pas les ressources nécessaires de vitalité et de magie disponible pour survive bien longtemps.

Ce fut lorsqu'elle jeta ses armes par terre que je compris que j'avais sous-estimé le pouvoir de la forêt. Thailys n'était pas du genre à laisser tomber ses armes sachant que j'étais encore pour elle une certaine menace. Je fis alors un pas dans sa direction, mais un doux frisson parcouru mon être en entier ne me laissant pas d'autre choix que de reculer. Pendant tout le trajet de la jeune écervelée, je put sentir l'aura qu'émanait la statue et qui semblait la sonder jusqu'à ses entrailles. J'espérais seulement qu'elle allait se rendre jusqu'à lui, ce n'était quand même pas la première fois qu'elle ferait cela... Non ?

Les regards s'approchèrent de plus en plus dans notre direction que j'avais pu apercevoir des ombres tout autour de nous. Mais après avoir longuement regardé leurs parcours, c'était dans ma direction qu'il bougeait. J'avais raison après tout, la forêt avait peut-être vu dans mon esprit que j'étais une menace pour eux. Sans prendre le temps de réfléchir, j'ai fait le vide de mon esprit pour faire disparaître mon aura et mes pensées négatives, mais rien ne semblait marché.

Les créatures se mirent alors à reculer tranquillement, je ne savais pas trop pourquoi mais ma respiration reprit un ton silencieux. C'est à ce même moment que l'elfe arriva devant la statue, elle semblait paralysée, mais je pouvais savoir qu'elle avait passé l'épreuve, il fallait qu'elle invoque le roi et alors, j'allais mettre mon plan à exécution si le temps me le permettait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
Archère Protectrice
Archère Protectrice
avatar

Féminin Sagittaire Messages : 254
Messages RP : 39
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 22
Localisation du personnage : Dans la forêt de Landayën
Métier du personnage : Garde du corps du dirigeant des elfes
Alignement du personnage : Neutre (avec un penchant pour les gentils)

Badges :
Badge Oeuf de Pâques [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors de la période de Pâques ! Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 16 ans
En couple avec: Elle rembarre tous les dragueurs qu'elle croise. Les hommes ne l'intéressent pas, mais il est encore possible de prendre son coeur à son insu.
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Mer 10 Avr - 16:56

La statue semblait presque vivante alors que Thaïlys se concentrait sur elle, retenant son souffle. Elle était saisie par cette impression de puissance qui la dominait. Jamais, en vérité, son dirigeant ne lui avait dit les effets que ça provoquait, mais elle songeait que s'il avait à réitérer souvent l'invocation, alors il était digne de respect. Elle-même, en tant que simple villageoise, ne se sentait pas capable de soutenir une telle force sur ses frêles épaules.
Ses armes lui manquaient mais elle ne devait pas les récupérer. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce serait un acte dangereux. Il fallait que la forêt lui fasse confiance. Elle ne chercha pas à jeter un coup d'oeil vers Arawn pour voir si rien ne lui arrivait. Il lui fallait l'ignorer le temps que l'esprit accède à sa requête. Alors elle commença la prière, joignant ses mains devant elle, les paupières à demi-closes, mais soutenant toujours le regard de la statue.


"Ô roi des esprits, grand protecteur de la forêt de Landayën, moi, Thaïlys Heimflain, j'ai besoin de ton aide, ici et maintenant. En tant qu'enfant de cette contrée, j'atteste de mon dévouement à ton égard. Viens à moi."

Elle s'arrêta, le cœur battant. Le chef des Elfes devait avoir fait comme ceci, oui, c'était cela... Mais petit à petit, la nervosité l'atteignait, d'autant plus que le temps passait, sans qu'il ne se passe rien. Elle craignit d'avoir fait une erreur, et se souvint de ce que lui avait dit Arawn : "si tu fais une erreur, ta vie sera en danger..." Mais il n'y avait décidément rien, et elle restait là, observant la statue, le souffle court. Puis, alors que le calme régnait et qu'elle se disait qu'elle allait s'enraciner dans le sol jusqu'à la fin de ses jours, un souffle de vent léger se leva et lui frôla le visage. Elle eut un geste brusque qui trahit sa crainte. Et tout d'un coup, un cercle d'un bleu pur se forma autour d'elle, l'emprisonnant, tandis qu'elle sursautait sous l'effet de la surprise. Les dessins sur le sol devenaient plus complexes et magnifiques alors qu'ils s'amplifiaient.

"Tu as peur, enfant ?"

Cette voix, grave et profonde... Qui résonnait au plus profond de son âme. Elle sut ce que c'était, et se tint droite, cherchant à rendre sa respiration plus régulière. Cette voix lui rappelait celle de son père lorsqu'elle était plus jeune, bien avant la naissance de Kylian. Une voix calme et chaleureuse qui suffisait à la rendre joyeuse. Il y eut un silence. Puis la voix reprit :

"Réponds à ma question."

Elle se demanda si Arawn pouvait aussi entendre la voix, ou du moins la comprendre. Elle s'exprimait dans le vieil elfique, langue morte qui, pour les Humains, était déjà difficilement compréhensible. Mais peut-être que si son camarade était de sang elfique, il pouvait en saisir les bribes...

"Oui, j'ai peur," lâcha t-elle, se promettant d'être sincère. Ce serait dangereux de ne pas dire à cette voix qu'en réalité, elle était terrifiée.

Un autre rire léger.

"C'est normal. Peu d'Elfes ont le privilège de m'invoquer... Oh, mais tu es la sœur de l'hybride, c'est cela ?"

Soudain, le timbre de voix n'était plus chaleureux. Il y avait une espèce de dureté, et elle frissonna. Oh, pourvu qu'il ne...


"Et un autre t'accompagne ? Je n'apprécie pas que mon peuple s'acoquine avec ces erreurs. Tu devrais savoir qu'ils n'ont pas leur place en ce monde. C'est une doctrine qui s'applique chez les Elfes depuis des générations."

"Je... Je le comprends, ô roi des esprits."

Enfin, la question qu'elle redoutait arriva :

"C'est pour lui que tu m'as invoqué ? Tu as osé ?"

Cette fois-ci, c'était la voix de son père beaucoup plus tard, pourvue d'une certaine amertume, et d'une haine sans limite. Elle ignorait qu'on pouvait ressentir tant de sentiments à la fois, aussi forts, et...

"Pas tout à fait, ô roi des esprits. Je viens aussi pour... pour ma propre cause. Je veux que tu m'aides."


Et cette fois-ci, ce fut le silence quasi-complet. Plus que jamais elle craignit d'avoir fait une erreur. Le vent était plus fort, signe qu'il était toujours présent, et elle se demanda s'il avait une apparence physique. Oh, question incongrue...
Elle n'osait toujours pas regarder vers Arawn, à qui elle tournait le dos. Comment voyait-il la chose de son côté ? Le Roi des esprits avait-il eu dans l'idée de l'attaquer ?

Pourquoi son sort lui semblait-il primordial, à l'instant ? Il n'y avait même pas lieu de s'en soucier, pourtant...


[Me souvenais plus trop de tout ce qu'on avait fait auparavant. J'ai fouillé dans les archives, mais s'il y a des incohérences qui sautent aux yeux, signale-les moi !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Mar 16 Avr - 17:24

Tout ce que j'avais vu était Thailys en train de faire l'invocation de l'esprit du roi des forêts et de voir les symboles se prolonger sur la surface de la terre qui s'amplifiait avec de multiples segments de plus en plus complexes. Le tout dura quelques secondes... et puis plus rien. Je ne voyais rien d'autre que le jeune elfe quelque peu essoufflé par l'effort qui parlait quelques fois dans le vide. Était-elle devenue folle en ayant dépensé autant d'énergie magique pour l'invocation ou était-ce le fait que l'esprit ne voulait pas qu'un hybride puisse le voir. Si tel était le cas, l'échec de son plan était déjà établi.

Mais l'instant suivant, je perdis l'équilibre et à la même occasion l'utilisation de mon corps. Mon esprit vogua pendant quelque temps dans le vide stellaire avant que des images apparurent tout autour de moi. Des maisons faites de bois et d'écorce, des arbres aussi grands que les montagnes et des êtres aux longues oreilles marchaient dans les nombreux passages de la petite cité elfique.

Mon âme voguait et sembla planer vers le sol dans une ruelle sombre et misérable. Mon âme prit l'aspect d'un corps intangible et invisible à l'œil nu. Rendu sur le sol elfique, j'entendis des paroles en elfique qui devinrent de plus en plus violents. Quelques pas furent suffisants pour voir un petit groupe d'elfe balancer des roches sur un jeune hybride qui ne semblait nullement se défendre se cachant plutôt dans un coin se regroupant sur lui-même cachant son visage dans ses bras, les elfes continuèrent à lui balancer des rochers sur lui avant de s'arrêter pour partir dans une direction opposée.

De mon côté, j'avais déjà connu se type d'humiliation puisque j'avais reconnu l'hybride qui était moi, mais enfant. La forêt voulait certainement me faire voir des images de mon passé pour me bousculer, mais ça n'allait pas être aussi facile. J'avais décidé dès le moment que j'avais touché la terre elfique où je n'allais jamais regarder en arrière et de continuer à avancer. Ne jamais laisser la place à mes émotions et que la mort n'était pas une option, plus on a mal, meilleurs on va être puisque les épreuves les plus dures sont ceux qui sont les plus instructifs.

L'hybride se retourna finalement après quelques minutes sachant que les elfes étaient certainement partis. Aucune larme ne coulait sur mon visage amoché par les coups de pierre que j'avais reçus. L'hybride garda son calme et commença à caresser l'anneau de Kekleon un petit peu murmurant des paroles trop discret pour que je puisse l'entendre. Je ne savais pas ce que l'esprit voulait me faire comprendre dans cette comédie.


*C'est tout, c'est tout ce que tu as voulu me montrer esprit .*

La voix du gamin devint de plus en plus fort, jusqu'à ce que je commence à comprendre ce qu'il disait. Mes yeux devinrent rond, vide de pupille et de vie, tout ce que j'avais comme fierté venait de disparaître en une seule parole.

- Je veux disparaître de ce monde... disait-il les yeux commençant à se combler de larmes.

Tout disparu, l'hybride, le village tout pour revenir à la réalité. Mais même une fois dans mon corps, je ne pouvais plus bouger tellement j'étais bouleversé par les paroles de l'enfant. Mon corps commença à devenir de plus en plus blanc, n énergie vitale et ne magique disparaissait au fur et à mesure que le temps s'écoulait par mes questions et mon bouleversement.

La voix de l'esprit commença à parler à Thailys d'un ton dur.


- Tu n'aurais jamais dû amener un hybride de cette sorte dans mon sanctuaire, il doit maintenant payer le prix de son crime, celle de sa propre mort, lente et douloureuse.

(Ca ne me dérange pas, on le combattra... ensemble :o )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
Archère Protectrice
Archère Protectrice
avatar

Féminin Sagittaire Messages : 254
Messages RP : 39
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 22
Localisation du personnage : Dans la forêt de Landayën
Métier du personnage : Garde du corps du dirigeant des elfes
Alignement du personnage : Neutre (avec un penchant pour les gentils)

Badges :
Badge Oeuf de Pâques [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors de la période de Pâques ! Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 16 ans
En couple avec: Elle rembarre tous les dragueurs qu'elle croise. Les hommes ne l'intéressent pas, mais il est encore possible de prendre son coeur à son insu.
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Mer 17 Avr - 14:55

Thaïlys écarquilla les yeux en entendant la sentence de l'Esprit. Oh, non... Cela ne devait pas se dérouler ainsi ! Elle réagit aussitôt, ne contenant plus sa panique, tentant vainement d'articuler des mots compréhensibles :

"Non, ô roi des Esprits ! Ne le fais pas ! Il ne veut aucun mal !"


Tiens ? Pourquoi disait-elle cela ? Alors que quelques heures, ou jours, plus tôt, elle l'avait senti comme un véritable danger... Elle tendit les bras en faisant un pas en avant, comme pour saisir le vent et l'empêcher de faire quoi que ce soit de regrettable.


"Eloigne-toi, enfant, ou combats-le avec moi."

Elle se figea, n'osant imaginer à quel dilemme elle faisait face. Si elle empêchait l'Esprit de s'en prendre à Arawn, il la considérerait comme une traîtresse et elle pourrait dire adieu aux chances de savoir si son frère était en vie, et d'un autre côté, si elle se retournait contre son compagnon, elle ne pourrait jamais...

Jamais...

Elle n'avait pas d'intérêt personnel, dans cette aventure. Si elle avait choisi d'accompagner Arawn, c'était pour l'éloigner du village des Elfes et assurer la tranquillité de ses habitants. Alors, où était le problème ?


"Je t'en prie, ô roi des Esprits, écoute-moi... Il n'est pas dangereux, il ne portera pas atteinte aux Elfes aussi longtemps que je serai avec lui. Si je l'accompagne, je l'empêcherai de commettre des actes condamnables...


-Je ne peux me résoudre à te laisser cette charge, enfant. Le tuer sera bien plus avantageux. N'est-ce pas ce que tu veux ?"


Thaïlys ne répondit rien. C'était vrai, elle n'aimait pas beaucoup les hybrides. Du moins, ses sentiments vis-à-vis d'eux étaient très ambigus, à cause de son expérience avec son demi-frère. Mais elle n'allait pas non plus jusqu'à vouloir leur mort, puisque cela allait contre ses principes. Elle baissa les bras, serra les poings. L'Esprit sembla s'en apercevoir, puisqu'elle entendit alors le ricanement caractéristique de son père.


"J'en n'en attendais pas moins de la soeur d'un hybride."


Alors une violente bourrasque la souleva de terre et la projeta sur le côté, tandis qu'une ombre fondait sur Arawn, sans qu'elle pût l'en empêcher. Elle heurta le sol, resta un moment sonnée puis cria
"Non !" lorsqu'elle se rendit compte de ce qu'il se passait.

Elle était désarmée, impuissante, il fallait seulement compter sur la débrouillardise de son compagnon...



Dernière édition par Thaïlys le Jeu 18 Avr - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Jeu 18 Avr - 4:54

Tout ce que je pouvais voir n'était que l'image du jeune hybride souhaitant vouloir mourir. Je n'avais plus aucun repère pour comprendre la raison qui l'avait poussé à dire ses paroles. J'avais toujours souhaité vivre pour prouver au monde et aux elfes qu'un hybride pouvait vivre autant qu'un autre, que les hybrides avaient le droit de vivre en société autant qu'un autre. Il est vrai que j'avais déjà eu des difficultés et que la pensée d'abandonner tout espoir m'avait déjà frôlé l'esprit, mais jamais au grand jamais je n'aurais pu me permettre de le dire à voix haute. Ce que l'on disait devenait réelle et pouvait se réaliser, alors que les mots que l'on garde dans notre tête ne sont pas entendus par dame destinée.

Par contre, je voyais qu'il se passait des choses à l'extérieur de mon corps. Malgré mes paupières que se refermaient sur eux-mêmes, je pouvais entr'apercevoir Thailys que semblait discuter sur quelques choses et semblait même au comble du désespoir. Ce n'est qu'une fois que le vent la projeta sur le côté que je sentis que la fin était proche. Une ombre fonça dans la direction de mon corps presque vide...


*Finalement, les elfes avaient peut-être raison... c'est ironique.*

Mais l'ombre dévia sur une forme sphérique presque intangible qui apparut dans une lumière noire comme la nuit. Une voix en colère m'interpella dans ma tête, Kekleon avait tout vu ce qui se tramait dans ma tête et en avait assez de toute cette comédie.

-Tu oses mourir et accepter que les elfes ont raison, tu es pitoyable Arawn. Dire que je pensais que tu pouvais changer le monde et venger les elfes qui ont osé te défier.

-…

-Au lieu de cela, tu vas mourir par le roi de la forêt Elfique et devant un public d'esprit elfique avec en prime un elfe que n'a encore que du dégout à ton égard. Est-ce de cette façon que tu vas rester dans la mémoire des gens ? Tu seras oublié de tous et les hybrides seront encore les esclaves des autres êtres vivants. Souviens-toi de tes paroles d'antan, le passé est le passé, seul compte le futur que tu vas bâtir par ton présent.

Le couteau de la jeune elfe commença à survoler le sol lentement avant de s'élancer en direction d'Arawn pour se planter directement dans la jambe laissant des gerbes de sang coulé de la blessure. Kekleon avait fait sa part d'ouvrage et laissa la suite du combat à son compagnon de route. La blessure à la jambe me permit de reprendre le contrôle de mon corps. En même temps, on pouvait apercevoir les derniers filament d'énergie disparaître de mon corps. Le sort de transfert d'énergie du roi des esprits venait de prendre fin à la seconde où j'avais repris mes esprits et qu'une barrière avait été dirigé autour de ma personne.

Avec lenteur, j'ai essayé de me relever pour faire face à mon prochain défi, mais la douleur de ma blessure me fit basculer en arrière pour me retrouver encore une fois sur le sol. Je dus me résigner à mettre un genou par terre pour pouvoir avoir au moins un peu de marche de manœuvre. Le combat n'était pas mon point fort, mais il est vrai que je n'allais pas mourir devant de la racaille de la sorte.


*Merci Kekleon*

-Surpris, je n'allais quand même pas mourir devant un si piètre esprit tel que vous.


Le roi des forets ne se laissa pas impressionner par mon exploit et prépara immédiatement son plan d'action.

-Je savais déjà que ton familier te sauverait la vie, tu mérites une mort de ton calibre.

Il se retourna vers Thailys qu'il avait jugé comme une faible puisqu'elle refusait de continuer les traditions elfiques.

Je te laisse le choix petite Elfe, aide-moi à détruire cette chose ou soit banni à jamais de ces terres sacrées qui sont ton chez toi. J'ai accepté que ton frère hybride reste avec toi par compassion, mais ma compassion à des limites.


(Pour plus de cohérence, c'est quoi la couleur que tu utilises pour le roi des esprits ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
Archère Protectrice
Archère Protectrice
avatar

Féminin Sagittaire Messages : 254
Messages RP : 39
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 22
Localisation du personnage : Dans la forêt de Landayën
Métier du personnage : Garde du corps du dirigeant des elfes
Alignement du personnage : Neutre (avec un penchant pour les gentils)

Badges :
Badge Oeuf de Pâques [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors de la période de Pâques ! Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 16 ans
En couple avec: Elle rembarre tous les dragueurs qu'elle croise. Les hommes ne l'intéressent pas, mais il est encore possible de prendre son coeur à son insu.
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Jeu 18 Avr - 9:51

[Lightgreen !]

Thaïlys eut peur lorsqu'elle vit Arawn dans un état proche de la léthargie, immobile, incapable de réagir alors qu'il était près de se faire tuer par l'Esprit. Elle était prête à se dire que c'était peine perdue, lorsqu'il y eut un choc soudain et que l'attaque destinée à son compagnon hybride recula. Elle comprit confusément que Kekleon devait s'être joint à la partie, mais un autre phénomène attira son attention. A sa cuisse, son poignard luttait violemment pour sortir de son fourreau. Alors qu'elle tentait de l'attraper, il réussit à s'en extraire et vola jusqu'à Arawn, qui le reçut dans la cuisse.

*Qu'est-ce qu'il essaie de faire ?* s'interrogea t-elle, confuse, horrifiée.

Ce geste, toutefois, avait eu le mérite de sortir l'hybride de sa paralysie. Il tenta de se mettre en position de combat, mais la blessure de sa cuisse semblait l'endolorir. Cela ne l'empêchait pas de provoquer l'Esprit sans aucune expression de crainte sur son visage.

Son adversaire n'eut d'autre réaction que de lui répondre avant de se tourner vers Thaïlys pour lui murmurer des mots terribles. La jeune Elfe grimaça et se releva tant bien que mal. Elle jeta un léger coup d'oeil sur le côté pour voir son arc et son carquois à une petite dizaine de mètres. Aurait-elle le temps de les attraper ? Mais cela signifiait aussi qu'elle allait devenir une paria pour s'en être pris ainsi à une entité importante pour les Elfes ?

"Je t'en prie, ô roi des Esprits. Je suis la gardienne du dirigeant des Elfes, mon devoir est de rester près de lui. Mais si j'ai aussi accepté d'accompagner l'hybride, c'était dans l'intérêt de tous les villageois. Je te promets qu'il partira et ne reviendra pas, mais ne me condamne pas. Nous sommes venus ici pour te poser des questions, pas pour te provoquer."

Il y eut un silence, puis un ricanement bref :

"La gardienne, dis-tu ? Tu ne prends pas ton rôle très au sérieux... Si tu dois le protéger, le mieux est de rester près de lui, n'est-ce pas ? Mais... J'oubliais. Le chef des Elfes n'a pas besoin de gardien, c'est une notion tout simplement grotesque !"

Une lame de vent la heurta, et elle se retrouva avec une éraflure sanglante au visage. Elle porta sa main à sa joue pour arrêter le début d'écoulement du sang, et se jeta sur le côté pour éviter une autre attaque. Jamais, au grand jamais, elle n'aurait pensé que les choses tourneraient ainsi... Comment ramener l'Esprit à la raison et lui donner la preuve de ses bonnes intentions ? Elle avait gagné du terrain par rapport à son arc. Encore un peu, elle l'aurait entre les mains...

"Ô roi des esprits ! J'étais venue ici à l'origine pour te poser une question ! Mon frère est-il vivant ?"


Ce cri lui était venu du fond de l'âme. Elle savait que lui demander cela n'était pas approprié dans une telle situation. Cela ne ferait sûrement qu'aviver la colère de l'Esprit.
Et cela ne manqua pas.


"Tu as le culot de me poser la question ? Voilà une raison de plus pour te bannir : les Elfes n'ont rien à faire avec des hybrides, et à plus forte raison n'ont pas courir après eux comme des chiens."

Elle lança un regard à Arawn. Toute tentative de raisonnement était un échec. Le combat semblait inévitable. Elle devait choisir son camp : il serait tellement plus facile d'abandonner Arawn à son sort et défendre sa cause, mais la dernière réponse de l'Esprit l'avait vraiment blessée. Pourquoi leur était-il venu en tête de l'invoquer, bon sang ? C'était Arawn qui avait fait la proposition... Et elle avait accepté, confiante, se disant, comme une idiote, qu'elle saurait maîtriser cette puissance de la nature.

Quand on n'a que seize ans, on se croit plus fort qu'on ne l'est en vérité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Mer 24 Avr - 18:18

Pendant toute la conversation entre la jeune elfe et l'esprit, j'avais déjà entrepris de reprendre un peu de mes forces par des moyens magiques que seul quelques élus avaient pu apprendre. Malgré la douleur et le froid intense dû à la blessure qui commençait à prendre le dessus, je me suis mis à chuchoter quelques paroles mystérieuses la tête bien basse. Un sort de domination que je m'auto injectais pour me faire croire que la blessure n'était qu'une illusion. Durant ma démarche pour lancer le sort, mes pupilles devinrent presque transparents, signe d'une magie de domination à l'œuvre. Il était difficile de faire disparaître ce simple signe qui déjouait tout manipulateur, mais la quantité de magie était égale à la puissance du sort et je n'avais pas le temps et ni la concentration pour l'utiliser. Je devais garder mes forces pour le combat à venir.

Dès que le sort pris effet, je me suis relevé tranquillement sans le moindre effort ou douleur sur mon visage, un signe de satisfaction vint à mon visage au même moment. La cadence venait de changer et dame destinée allait être de mon coté. Avec Kekleon loin d'ici, il fallait réellement que Thailys m'aide à le combattre pour mon sombre projet.


Regarde bien Thailys, l'être qui a perverti l'âme des elfes pour en faire ses esclaves. Il vous exclut du monde puisqu'il sait que le changement détruirait ses sombres idéaux. Mais bon, ce n'est pas à moi de te dire quoi faire....

L'esprit ne se retourna même pas vers moi après mon discours pour essayer de corrompre, selon lui, le faible esprit de Thailys. Il savait que je n'étais pas une grande menace puisqu'il m'avait déjà sondé lors de mon voyage dans mon passé et connaissait mes facultés magiques. Il savait pertinemment qu'il ne pourrait plus mettre Thailys à sa cause, elle était devenu une paria pour lui, un faux elfe qui ne ferait que courir après les hybrides.

Le jugement est levé, malgré tous mes avertissements, tu oses encore me prendre de haut et surtout, tu essaies de retrouver quelqu'un de la pire espèce. Et comme si ce n'était pas assez, tu traines avec eux.

L'esprit prit un air hautain alors que le vent commença à virevolter à une vitesse incroyable déracinant de la même manière quelques branches frêles des arbres aux alentours.

- Par les lois qui régissent les elfes, je te condamne à être immolée par le feu devant le village pour trahison envers le peuple des elfes. Que les dieux aient pitié de toi.


(J'ai pas de couleur light green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
Archère Protectrice
Archère Protectrice
avatar

Féminin Sagittaire Messages : 254
Messages RP : 39
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 22
Localisation du personnage : Dans la forêt de Landayën
Métier du personnage : Garde du corps du dirigeant des elfes
Alignement du personnage : Neutre (avec un penchant pour les gentils)

Badges :
Badge Oeuf de Pâques [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors de la période de Pâques ! Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 16 ans
En couple avec: Elle rembarre tous les dragueurs qu'elle croise. Les hommes ne l'intéressent pas, mais il est encore possible de prendre son coeur à son insu.
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Mer 24 Avr - 19:34

[Bah, t'sais, moi non plus. En fait, il te suffit simplement d'aller dans la barre des couleurs, tu prends "[color=green"], et tu rajoutes "light" devant "green", ensuite. Magique !]

Thaïlys ne savait plus quoi penser entre les paroles de l'Esprit et celles d'Arawn. Mais elle savait désormais qu'elle n'avait plus à choisir. Elle souhaitait certes faire preuve d'honneur vis-à-vis des autres Elfes, mais aussi avoir le droit de mener ses projets comme elle l'entendait. Or, on la contraignait à choisir : rester une citoyenne elfique et ne jamais connaître l'occasion de percer certains mystères sur son passé, ou devenir une paria envers et contre tout, pourvu qu'elle trouve enfin ce qu'elle cherchait.
L'une des solutions était la moins sûre : saurait-elle trouver des réponses à ses questions ?
Alors lorsqu'elle entendit la sentence de l'Esprit, elle ne se laissa plus démonter. De toute évidence, il était impossible de le raisonner. Était-ce vraiment lui qui enseignait aux Elfes à ne pas faire confiance aux étrangers ? Sans doute, puisqu'il régnait sur la forêt depuis bien longtemps, avant même que les Elfes ne s'installent là.
Le vent était très fort. Légère comme elle était, elle ne serait pas étonnée si elle s'envolait, pourvu qu'une rafale plus forte fît décoller ses jambes. Mais pour le moment, elle gardait les pieds ancrés sur le sol, n'osant bouger pour récupérer son arc, de peur d'échouer dans sa tentative. Elle se contentait d'affronter vaillamment l'Esprit du regard.

"Ô Roi des Esprits, tu l'as voulu, mais ne crois pas que je vais me laisser faire,"
dit-elle, à peine plus haut qu'un murmure.

Beaucoup d'Elfes n'auraient pas hésité à se sacrifier pour l'honneur des leurs, mais ceux-là ne réfléchissaient pas. Elle, Thaïlys, commençait petit à petit à ouvrir les yeux sur l'absurdité des principes de son peuple, se rendant ainsi différente des autres tout en n'étant pas tout à fait semblable aux autres êtres vivants, à savoir les Humains et les Hybrides.

L'Esprit ne lui apporta aucune réponse, se contentant de lui envoyer une autre lame de vent qu'elle ne put éviter qu'en faisant un écart sur sa droite, reculant ainsi de plusieurs centimètres. Cette fois, ça n'allait plus, c'était maintenant ou jamais.
Elle plongea pour récupérer son arme. Dans sa chute, elle s'érafla légèrement le genou, mais elle eut le mérite de se saisir de son arc ainsi que de l'anse de son carquois, les ramenant vers elle. Rampant d'abord puis faisant une roulade pour éviter une nouvelle attaque, elle se remit aussi vite que possible debout et passa son carquois en bandoulière, attrapant par réflexe une flèche pour l'empenner ensuite sur son arc. Elle entendit un ricanement sifflant :


"Tu veux me blesser avec cette brindille ? Tu as encore beaucoup à apprendre, petite fille. Ce chef que tu dis protéger... ne t'a donc rien appris ?"


Elle se mordit la lèvre inférieure. C'était vrai, elle avait entendu dire que seule la magie pouvait atteindre une force de la nature, et que les armes étaient totalement inutiles contre elles, sauf lorsqu'elles étaient en grand état de faiblesse. Elle-même savait faire de la magie, mais elle avait eu très peu l'occasion de l'utiliser dans un but offensif. Les pouvoirs magiques des Elfes étaient destinés à être utilisés de façon bénéfique, mais pas pour faire le mal. Fallait-il encore enfreindre une des lois de son peuple ? N'en avait-elle pas assez fait ?

"Arawn !" appela t-elle. Avec un peu de chance, l'hybride comprendrait que c'était à lui de jouer. Après tout, n'avait-il pas des pouvoirs dont il pouvait user à volonté ? Sans compter Kekleon qui le secondait dans sa tâche...

[En gros, si on résume le tout : tu as la chance de te trimballer une compagne totalement INUTILE. Bonne chaaaance~~]


Dernière édition par Thaïlys le Jeu 25 Avr - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Jeu 25 Avr - 2:50

Alors que toute l'attention était en direction de la jeune Elfe, je me suis reculé de quelques pas en direction de divers broussailles, laissant les multiples arbres et les feuilles me cacher pendant quelques instants. La végétation autour de l'esprit avait considérablement grossi étant donné qu'il commandait la nature et qu'il devait se donner un devoir de faire repousser tout ce qui nuirait à son milieu de vie. C'est lorsque je ne vis l'esprit et Thailys entre deux arbres que je me suis arrêté de reculer. Il ne fallait pas que la demoiselle meure au combat puisqu'elle m'était utile pour mon empire.

Pour être sûr que l'esprit ne m'espionne pas avec ses divers moyens magiques ou avec ses sens invisibles, j'ai commencé à me concentrer pendant plusieurs secondes cachant de plus en plus mon aura magique jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien. Je sentais comme un vide à l'intérieur de moi, c'était assez étrange comme sensation, mais bien agréable puisque je me sentais beaucoup plus léger, malgré la concentration que ça me prenait pour que mon aura ne réapparaisse pas.


*Kekleon, je sais que tu es en difficulté, mais protège-moi un au minimum.*

Kekelon avait entendu mentalement ma recommandation et même mon prochain coup qui risquait d'être le seul qui pouvait atteindre l'esprit. C'était une technique que Kekleon n'aimait pas beaucoup, mais qui s'avérait utile contre les esprits. C'était même lui qui me l'avait enseigné pour qu'on ne fasse plus qu'un dans certaines situations.

Un mur de force invisible extrêmement faible apparut sur la surface de mon corps. Assez fort pour repousser les cailloux de se propulser sur moi dû à la force du vent, mais pas assez fort pour être aperçu magiquement lors d'un combat. Il fallait que Thailys tienne quelque temps et surtout que l'esprit ne me trouve. Tant qu'elle pouvait attirer l'attention de l'esprit, j'avais la chose facile et surement une chance de le battre.

C'est avec toute ma concentration que je fis apparaître une petite sphère d'énergie dans ma main pas plus gros qu'un anneau. La concentration magique dans cette petite sphère était extrêmement puissante et si par malchance je perdais ma concentration, la sphère pouvait exploser et surtout, j'allais y passer ma peau.


*Et voilà que je risque ma vie pour une elfe... au moins, si ça marche, j'aurais gagné au change.*

Pour le moment, il fallait que je laisse Thailys aux prises avec l'esprit dans un duel à 1 contre 1. Au grand besoin, je savais que Kekleon pouvait apparaître de ma bague pour me protéger, mais comme il s'occupait déjà des esprits mineurs qui protégeaient cet endroit, ça n'allait que nous rendre la tâche plus difficile.

Il fallait qu'elle y arrive, qu'elle me donne quelques minutes pour que mon sort marche...


[En gros, si on résume le tout : tu as la chance de trimballer une compagne qui t'abandonne à ton sort. Bonne chaaaance~~]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
Archère Protectrice
Archère Protectrice
avatar

Féminin Sagittaire Messages : 254
Messages RP : 39
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 22
Localisation du personnage : Dans la forêt de Landayën
Métier du personnage : Garde du corps du dirigeant des elfes
Alignement du personnage : Neutre (avec un penchant pour les gentils)

Badges :
Badge Oeuf de Pâques [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors de la période de Pâques ! Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 16 ans
En couple avec: Elle rembarre tous les dragueurs qu'elle croise. Les hommes ne l'intéressent pas, mais il est encore possible de prendre son coeur à son insu.
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Jeu 25 Avr - 14:19

[Oh, le faquin !]

Arawn s'étant caché, Thaïlys comprit qu'elle devait trouver un moyen de concentrer l'attention de l'Esprit sur elle, quoiqu'il arrive. Avec un peu de chance, l'hybride allait préparer un sort pour les tirer du guêpier. Mais elle était tout de même en mauvaise posture. Elle ne voulait pas utiliser sa magie, et en même temps, elle ne pouvait pas utiliser les armes matérielles. Il restait une solution : parler. Mais c'était la moins concluante de toutes et l'Esprit n'allait sûrement pas perdre du temps à échanger avec elle. Néanmoins, elle devait essayer.
Après le vent, son adversaire s'était mis en tête d'invoquer des racines qui surgissaient du sol pour tenter de s'enrouler autour de ses jambes, l'empêchant ainsi de bouger. Mais, vive qu'elle était, elle ne cessait de bouger, s'inquiétant toutefois de la fatigue qu'elle ressentirait bientôt. Alors, ses mouvements ralentiraient et elle serait plus vulnérable. Elle espérait que d'ici là, Arawn ait trouvé le moyen de contrecarrer les plans de l'Esprit, qui pour le moment, ne songeait qu'à administrer son châtiment.


"Tu es vive, dis-moi. Vive et agaçante. Qui sait combien il est dur de neutraliser un insecte de ta trempe, qui ne cesse de nous tourner autour tout en faisant en sorte de ne pas se mettre en danger au moment où il nous met à bout. C'est exactement ce que je ressens à cet instant même, et je n'en ai que plus hâte d'en finir."


"Ô Roi, répondit-elle, dans la mesure où elle souhaitait conserver son souffle. Si partir est ce que tu veux de moi, alors je n'irai pas contre ta décision. Mais je ne veux pas mourir. Pas tant que je ne saurai pas si mon frère est en vie."

"Si je te dis qu'il est mort, le rejoindras-tu ?"


Le visage de la jeune Elfe s'illumina.

"Oh, cela veut tout dire. C'est donc le contraire de la vérité que tu me suggères."


Comme le silence lui répondait, elle se méfia. Si elle analysait tout ce que l'Esprit avait dit, il avait tenté d'être le plus sibyllin possible. Mais en elle-même, elle savait qu'elle avait réussi à le piéger à son propre jeu.


"Comment peux-tu en avoir la preuve ? Tu n'entends que ce qui t'arrange."

Elle grimaça. Elle n'allait pas se laisser démonter.


"Dans ton ton, ô Roi des Esprits, je le perçois. Tu sous-entends la vérité."


Elle ne jeta pas de coup d’œil à l'endroit où se trouvait sans doute Arawn. Il ne valait mieux pas le trahir. Il devait se faire oublier, avant de revenir à la charge. Quant à elle, elle gardait son arme bien en main, afin de mieux intervenir au moment convenu. L'Esprit n'était pas visible, elle ne pouvait donc pas savoir où viser, mais lorsqu'il serait faible, elle devrait être prête.


[Voilà, voilà, j'étais tellement pas inspirée pour ce post que je me suis mise à divaguer comme toute bonne junkie qui profite que le sol de sa chambre soit recouvert d'une moquette pour... hem. Sinon, je viens de m'apercevoir qu'à chaque fois que je veux utiliser le tutoiement, je passe au vouvoiement. Saleté de langue française, il y a des moments où on aimerait bien parler uniquement anglais pour ne pas avoir ce souci.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Jeu 25 Avr - 15:42

Plus le temps avançait, plus il devenait difficile de rester concentré pour garder le sortilège à porter de main. L'énergie magique pure que j'étais en train d'assembler dans ma main devenait de plus en plus pesante, même mes doigts commençaient à se désintégrer dû à la concentration d'énergie. Mais il fallait que je tienne jusqu'à ce que la magie opère, sans quoi, j'aurais dépensé presque toute ma magie pour absolument rien et je ne pouvais me laisser résoudre à mourir dans un tel endroit et surtout de la main d'un esprit de la forêt.

Je n'entendais rien de ce qui se passait avec la jeune elfe et l'esprit, mais je ne pouvais que prier qu'elle ne soit pas si incompétente qu'au départ. Déjà le fait de ne pas contrôler l'esprit parfaitement alors qu'elle était supposée être la gardienne du roi elfique, c'était tout bonnement de l'incompétence pure qu'elle ne puisse même pas combattre l'esprit ou du moins nous protéger. Et dire qu'elle ne voulait pas la protection que j'avais offerte, tant pis pour elle.

Après quelques minutes, je sentais que le sortilège était bientôt terminé et que les choses allaient s'arranger pour le meilleurs. Mais la trop grosse concentration magique émise par le sort commençait à s'en prendre à mon corps en entier, des marques de brulure apparaissaient sur mon visage, mes bras, mon ventre, enfin bref. Si ce n'était pas de ma domination du départ, jamais je n'aurais pu tenir le coup, mais qu'allait-il se passer ensuite ?

Quoique le roi des esprits était occupé par la jeune Thailys, il commença à ressentir de plus en plus dans un coin sombre des bois de l'énergie qui s'accumulaient, mais surtout, il reconnut immédiatement le funeste destin qu'allait lui réserver ce pouvoir. Il dirigea immédiatement dans ma direction des lames de vent qui tombèrent immédiatement sur un champ de forces beaucoup plus puissant. Kekleon avait senti que le champ de force devenait de plus en plus faible et avait finalement décidé d'arrêter son combat contre les esprits mineurs et avait concentré toute son énergie sur le bouclier. L'esprit avait bien senti la présence de Kekleon et connaissait ses facultés défensives. Il lança alors immédiatement un coup d'œil à Thailys avant de lui parler d'un ton qui devint presque moins sombres, mais beaucoup plus violents.


Petite Sotte, sais-tu ce que cette vermine est en train de faire . Cette abomination qui te sert de compagnon n'essaie pas de t'aider, mais bien de m'emprisonner. Il essaie de me celer dans une de ces bagues magiques pour avoir un total contrôle sur mes actes.

Sa voix devint de plus en plus en colère...

Les hybrides sont tous les mêmes, mais lui, il est beaucoup trop dangereux pour rester vivant, surtout qu'il connaît les sorts de scellement. S'il arrive à me sceller, tu pourras dire adieu à cette forêt, tous les elfes seront des esclaves et la forêt disparaîtra. Tu les connais aussi bien que moi ces hybrides, tu sais que ce sont des menaces pour cette terre.

Dès qu'elle aura acceptée, je m'occuperai de l'hybride moi-même et les autres esprits mineurs s'occuperont de du jeune elfe qui a perdu la raison depuis longtemps, sinon je m'occuperais d'elle avant tout, puisque je suis sure que l'insecte mourra avant de réussir son sort de scellement.

Si tu acceptes d'arrêter l'hybride, alors je ferais que tout ton acte du passé soit effacé en plus de te dire ce que tu veux vraiment savoir.

(Viens au Québec, on parle quasiment qu'en tutoiment )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
Archère Protectrice
Archère Protectrice
avatar

Féminin Sagittaire Messages : 254
Messages RP : 39
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 22
Localisation du personnage : Dans la forêt de Landayën
Métier du personnage : Garde du corps du dirigeant des elfes
Alignement du personnage : Neutre (avec un penchant pour les gentils)

Badges :
Badge Oeuf de Pâques [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors de la période de Pâques ! Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 16 ans
En couple avec: Elle rembarre tous les dragueurs qu'elle croise. Les hommes ne l'intéressent pas, mais il est encore possible de prendre son coeur à son insu.
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Ven 3 Mai - 12:07

[Désolée pour le temps d'attente. Mais, les devoirs, les révisions, les fiches, tout ça...]

Thaïlys avait elle aussi ressenti la puissance magique qui grandissait, dont la source n'était sans doute nul autre qu'Arawn. Elle se demanda un instant comment il pouvait tenir ainsi sans faillir. Même elle n'aurait su soutenir un sort d'une telle ampleur. L'Esprit avait un instant détourné son attention d'elle. Elle ne pouvait pas le viser avec ses flèches, mais peut-être pouvait lancer un sort... Juste un, même si cela lui pesait de prendre une telle décision... Mais la voix lui parlait de nouveau, plus brutale, presque paniquée aussi. Elle défaillit lorsqu'il la prit à parti pour lui exposer sa certitude que l'hybride allait le sceller. L'argument était convaincant, mais elle jugeait impossible que l'Esprit pût être scellé dans son intégralité par un simple hybride. Il était beaucoup trop fort pour lui, et d'une simple pichenette, il pouvait même le terrasser avant qu'il eut pu mettre son plan à l’œuvre. Encore une fois, leur adversaire tenta de l'acheter en lui promettant de fermer les yeux sur ses crimes si elle se mettait de son côté. Mais elle ne voulait être la marionnette de personne. A l'instant, elle avait une pensée pour son frère, et uniquement pour lui. C'était pour lui qu'elle était venue interroger l'Esprit, et Arawn l'avait volontairement plongée dans ses soucis alors qu'elle n'avait rien à y faire. Il s'était servi d'elle pour invoquer ce roi dont il avait tant besoin, eh bien ? Tout ce qu'elle souhaitait, c'était de l'éjecter de sa forêt natale et d'en savoir davantage sur les circonstances - ou non - de la mort de Kylian. Elle avait toujours ces étranges papiers qu'elle avait récupérés dans la cabane brûlée, et elle comptait les consulter dès que possible pour avoir une preuve, en plus de la confirmation selon laquelle il serait bien vivant. C'était ce en quoi elle voulait le plus croire.

Ni l'Esprit ni Arawn ne pouvaient comprendre son état d'esprit. Ils n'avaient que leurs propres objectifs en tête, alors elle raisonnerait de la même façon.


"Je suis désolée, ô Roi, dit-elle finalement. Je ne peux plus choisir, puisque j'ai tracé ma voie. Seulement, que vous le souhaitiez ou non, je reviendrai toujours ici, car c'est ma maison, et j'accomplirai toujours la mission qui m'a été confiée : celle de protéger mon dirigeant contre toutes sortes d'infamies."

Elle se tut, ferma les yeux.

"Je vais vous montrer que vous ne pouvez pas avoir la main mise sur qui vous voulez."


Et autour d'elle, le vent forcit, et secoua violemment les branches des arbres. Il arracha des morceaux d'écorce des troncs qui foncèrent vers l'Esprit, du moins l'espéra t-elle, puisqu'il n'était pas réellement consistant. Un grognement lui prouva qu'elle avait réussi son coup.

"Ultime sacrilège... Tu es en train de détruire la nature en t'en prenant à moi. Et pendant ce temps, tu aides cet hybride à garantir la perte de tout ton environnement en lui permettant de me sceller pour prendre l'ascendant sur moi. Est-ce ce que tu veux ? Qu'une erreur décide de dominer ce monde qui est le tien ?"


"Ne savez-vous plus vous défendre ? Dois-je vous rappeler que vous êtes bien plus fort que lui. Quant au monde, j'ai compris une chose, c'est qu'il est plus vaste que nous le croyons. Et quelque part ailleurs, mon frère m'attend, il souhaite que je sorte de l'ombre."


Il y eut un ricanement sarcastique.


"Je n'ai jamais entendu autant de bêtises, surtout venant de la bouche d'un Elfe."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Maître de la Volonté
Maître de la Volonté
avatar

Masculin Cancer Messages : 69
Messages RP : 39
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 27
Localisation du personnage : Dans le village elfe
Métier du personnage : Protecteur des hybrides
Alignement du personnage : Loyal Mauvais

Badges :
Badge Cupcake [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des animations. Badge Tigre [SPECIAL] Ne peut être gagné que lors des Animations.

Votre Identité
Age du personnage: 21
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   Mar 7 Mai - 18:18

Plus le temps avançait, plus je pouvais concevoir que le sort de scellement commençait à tomber hors de mon contrôle. Avec le peu de magie qu'il me restait, il m'était simplement impossible de continuer à garder mon sort de domination pour ne plus ressentir la douleur. Tout allait pour le mieux sarcastiquement parlant et il fallait que je trouve un moyen de faire baisser la pression que la boule d'énergie avait sur mon corps.

Deux choix s'offraient à moi, le premier était d'arrêter le sort de scellement qui aurait comme conséquence d'être sans défense contre l'esprit puisque toute la magie de scellement allait me faire perdre tout mon mana. Et la seconde serait de terminer l'incantation magique pour essayer l'ultime sort, par malheur, mes chances de survie étaient très faibles tout comme les chances de sceller l'esprit.

C'est alors que j'entendis la voix de Kekleon dans mon esprit, grâce à l'anneau que je portais (L'anneau de scellement), l'esprit et le possesseur pouvaient partager quelques pouvoirs et se parler télépathiquement sans encombre malgré la distance.


*Arawn, je suis mécontent de voir que tu n'es même pas capable de sceller l'esprit d'un vieux. N'était-ce pas ton but depuis que l'elfe à parler de trouver un moyen de chercher son frère ? Tu commences à me faire regretter de t'avoir choisi comme partenaire.*

Une petite pause s'ensuit....

*Je vais t'aider encore une fois vu que ta mort risque de me nuire. Le roi pourrait très bien prendre l'anneau sur ta dépouille et se débarrasser de moi pour toujours. Je vais t'aider à sceller pas lui, mais bien une partie de ses pouvoirs. N'oublie pas que le scellement reste tant que tu as l'anneau, mais que tout à un prix et que celui-ci est que chaque scellement qui n'est pas en accord avec toi gruge ton mana.*

*J'ai compris...*

Beaucoup d'images vinrent à mon esprit et je sus immédiatement la façon de faire. Kekleon avait transféré toutes ses connaissances sur les scellements directement à mon cerveau et avait même décidé de mettre de sa propre magie à la mienne pour que je puisse lancer le sort sans avoir à me mettre à genoux devant l'esprit après le sort. Mais il fallait que Thailys fasse le reste puisque je n'allais plus pouvoir lancer de sort. Bien que Kekleon ait transféré les informations directement à moi, il n'en restait pas moins que j'allais lancer ce type de sort pour la première fois.

J'attendis que Kekleon m'annonce que le sort était prêt pour le lancer directement sur le roi esprit. Un cercle magique apparut tout autour de moi arborant une couleur noire ténèbres. Le cercle devint de plus en plus puissant et des symboles arcaniques s'inscrivirent autour du cercle pendant que d'étranges lignes continuait à tracer le cercle.

Des multiples mains semi-immatérielle sortirent du cercle pour foncer directement sur l'esprit qui d'un coin de l'œil ricana pensant que le sort allait être trop faible finalement pour le sceller, malgré sa dispute contre Thailys, il avait gardé un œil sur la puissance magique d'Arawn et avait pu constater qu'il était impossible vu sa puissance magique de le sceller définitivement.


*Cette abomination est plus idiote qu'il n'en laisse croire, penser qu'il peut me sceller avec si peu de pouvoir magique est impensable, je m'en faisais pour rien finalement. Je vais pouvoir m'occuper de lui plus tard, la chose qui tient compagnie à l'abomination et à son familier doit être puni pour s'être engager dans le côté obscur. Lui faire entendre raison n'est malheureusement plus une option.*

Les mains touchèrent la forme de l'esprit et commencèrent à tirer une forme éthérée en direction de l'anneau d'Arawn. L'esprit lâcha un grognement de fureur voyant qu'il s'était fait avoir par lui. Malgré son essai de garder avec lui son pouvoir, il n'était pas capable de rester concentrer avec tout le raffut que la jeune elfe faisait de son côté.

[i]Le tout ne dura que quelques secondes durant lesquelles, la forme éthérée partie avec les mains créées par le scellement pour finalement disparaître dans l'anneau d'Arawn. L'esprit commença de plus en plus à prendre une allure matérielle et il savait qu'il n'allait pas avoir l'avantage contre l'elfe dans cette forme-ci. Il n'avait que quelques secondes pour les tuer les deux avait d'apparaitre totalement en forme vivante.

Le roi esprit essaya tant bien que mal de lancer le plus de bourrade possible sur Arawn, mais le bouclier invisible de Kekleon stoppa net toute tentative d'attaque. Ce n'est qu'une fois totalement matériel que le roi esprit devint de plus en plus furieux.


Thailys, c'est le moment ou jamais.

Thailys n'avait qu'une seule chose à faire, car c'était son combat maintenant...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'invitation de l'autel   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'invitation de l'autel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes de Mythra :: Espace RP :: Espace RP :: Royaume de Mythra :: Forêt de Landayën-
Sauter vers: