*¤* Forum RPG (avec RP sur mini tchat disponible) dans un univers médiéval/fantastique *¤*
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Une journée qui aurait pu être banale.

Aller en bas 
AuteurMessage
Leeryn
Éleveuse de Pégases
Éleveuse de Pégases
avatar

Féminin Messages : 15
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation du personnage : Ranch Céleste
Métier du personnage : Éleveuse de Pégases
Alignement du personnage : Bon, mais peut changer.

Badges :

Votre Identité
Age du personnage: 19 ans
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Une journée qui aurait pu être banale.   Lun 24 Sep - 20:25

L'Aube était à peine levée, qu'une jeune Ange s'activait déjà autour de sa grange. Même si son élevage ne comportait que peu d'individus, il fallait bien les nourrir et changer leur paille souillée dans le courant de la nuit. Ce travail était le plus ingrat et le plus difficile, mais importait énormément pour la bonne santé des bêtes. Leeryn le faisait donc de bonne volonté, en y mettant du coeur, appréciant le résultat en s'imaginant le bonheur de ses Pégases quand ils entraient dans un boxe propre. C'était peut-être une pensée tout à fait idiote, mais pour un éleveur passionné et éprit de ses animaux, c'était le minimum à leur confort. Ceci dit, la santé plutôt chaotique de la rouquine faisait qu'elle ne pouvait pas se permettre de faire cette tâche sur une durée trop longue. Plus elle puisait dans ses forces, et plus elle était potentiellement en proie à une crise, qui l'empêcherai de terminer sa journée. Chose qu'elle voulait à tout prix éviter.
Elle n'avait que six pensionnaires, quatre femelles et deux étalons, ainsi qu'un boxe supplémentaire pour les poulains. Mais elle n'en possédait aucun pour le moment, le dernier ayant trouvé acquéreur récemment. Malgré ce cheptel plutôt faible, les Pégases de Leeryn avaient beaucoup de valeur, car elle s'en occupait avec passion, donnant ainsi naissance à de magnifiques créatures, pouvant convenir à tout type de propriétaire. Elle gagnait donc parfaitement sa vie sans avoir besoin d'une vingtaine de reproducteurs, ce qui était une fierté pour elle, d'autant plus qu'elle ne pouvait hélas se permettre d'en avoir d'avantage. En résumé, elle avait parfaitement su gérer sa vie, et malgré son handicape, elle était parfaitement indépendante.

Le soleil avait aisément prit sa place dans le ciel quand la jeune fille jeta dans sa fosse la dernière botte de foin souillée, acte indiquant la fin de son dur labeur. Elle n'attendait plus de clientèle avant un petit moment, et toutes ses bêtes étaient en pleine forme. Elle avait donc le loisir de passer la journée en leur compagnie de la façon qui lui plaisait le plus.
Avisant alors son étalon le plus fougueux, elle siffla ce dernier pour le faire venir à ses pieds. Comprenant le signal d'une simple oreille, le magnifique mâle d'une blancheur éclatante se posa sur le sol avec élégance, avant de trotter avec panache jusqu'à sa propriétaire, qui ne se fit pas prier pour monter sur son dos à peine l'animal à sa hauteur.
Leeryn n'avait besoin d'aucun harnachement pour diriger ses bêtes. Une relation d'une grande confiance s'était établie entres eux depuis de longues année, et la simple douceur d'une caresse servait à indiquer la direction souhaitée. Pourtant, les Pégases de cette Ange n'avaient pas pour réputation d'avoir un caractère facile. Il était assez difficile de les approcher, même de les contrôler pour un cavalier averti. Si ses animaux n'étaient montés qu'avec autorisation, ils ne pouvaient s'empêcher de tester celui qui se trouvait sur leur dos. Si bien qu'ils avaient cette réputation comptabilité, mais aussi d'un caractère sûr pour la personne envers laquelle la confiance était établie. Ce point était très important, car beaucoup voulaient que leur monture n'appartienne qu'à eux seuls. Si les vols étaient rares dans la Cité des Anges, tous n'y restaient pas, et se rendaient sur d'autres terres, là où le risque était des plus accrus. Il était donc plus ardu d'emporter un animal difficile que sociable.

S'envolant alors dans les airs avec son fidèle compagnon, la rousse se perdit dans les contemplations du paysage, volant à vivre allure à travers les différents îlots, donnant l'occasion à sa monture de se défouler de tout son saoul. L'air frais fouettait son visage, lui indiquant que l'été était désormais terminé. Les températures célestes commençaient à chuter, et bientôt, arriverait cette période où elle ne pourrait plus voler de cette manière avec ses bêtes. Trop dangereux pour son corps fragile, bien que l'envie était au rendez-vous. Après de longues minutes de vol intense, elle indiqua au Pégase de reprendre la voie de l'île du ranch. Les cinq autres devaient attendre avec impatience leur tour de promenade. Alors qu'elle survolait les derniers mètres, et qu'elle pouvait apercevoir son toit se rapprocher rapidement, elle fut surprise par un courant d'air glacé provoqué par le mouvement d'un petit îlot non loin de sa trajectoire.
Sentant son corps se raidir mais n'y prêtant pas attention, elle retourna à son élevage, avant de reprendre la route du ciel avec son second étalon, déjà plus calme que le premier.
La promenade aérienne se passait à merveille jusqu'au moment où la rouquine commença à avoir vraiment très froid. Vu que l'animal volait à haute altitude, elle lui indiqua de perdre un peu de hauteur, pour revenir vers la masse d'air plus chaude qui entourait le Royaume. Mais cette manœuvre n'eut pas l'effet désiré. Sentant qu'elle n'arrivait pas à chasser ces frissons, en plus de commencer à se sentir mal, Leeryn comprit bien vite que ce courant d'air glacé l'avait atteinte d'une toute autre façon, celle qu'elle détestait le plus. Sa faiblesse venait encore de frapper, et si elle ne regagnait pas le sol de suite, elle risquait d'avoir à faire face à quelques complications.

Son corps fragile ne supportait décidément pas les brusques variances de température. Sentant sa nausée s’amplifier, elle indiqua à son destrier d’accélérer pour se poser le plus vite possible au sol. Seulement, plus la vitesse était importante, et plus la fraîcheur de l'air s’amplifiait. L'Ange avait fait une erreur en précipitant la descente. Le résultat fut qu'elle ne parvint pas à tenir, tout son être soudain attaqué par ce mal qui la rongeait depuis sa naissance. Par chance, elle ne lâcha prise qu'à deux mètres du sol. Bien que brutale, la chute n'était pas mortelle, et l'herbe avait amortie cette dernière en grande partie.
Pourtant, l'Ange ne se releva pas. Assommée sur le coup, et enlacée d'une fièvre brutale soudainement apparue, chacun de ses membres étaient pris de violents tremblements, aussi bien à cause de ce dont elle souffrait depuis des années, que par le choc de la chute. Le Pégase, tout d'un coup affolé, se mit à faire des cercles en l'air pour attirer l'oeil sur sa présence, tout en hennissant bruyamment. Cette zone était fréquentée, quelqu'un finirai bien par arriver d'une seconde à l'autre.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achariel
Épéiste Angelfique (Admin)
 Épéiste Angelfique (Admin)
avatar

Trophée Couronne [SPECIAL] Ce membre fait ou a fait parti du Staff du forum. Trophée Phénix. Ce membre a plusieurs persos, et les joue tout le temps !

Masculin Taureau Messages : 190
Messages RP : 169
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 29
Localisation du personnage : Entre Ciel et Terre
Métier du personnage : Gardien du Ranch Céleste, Epéiste
Alignement du personnage : Contre les démons

Badges :
Badge Ice Scream [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors des animations en été !
Badge Sushi Badge Aile Badge Arc-en-Ciel en Bouteille Badge Epée Badge Bâton de Mage

Un badge spécial représentant votre personnage en chibi et animé ! [Se gagne de façon aléatoire et sous conditions !]


Votre Identité
Age du personnage: 25 ans
En couple avec: Personne pour le moment x)
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Lun 24 Sep - 21:13

Achariel avait reprit ses activités de gardien depuis plusieurs jours, veillant encore sur Azurea qui avait certes bien grandi mais qui restait encore très jeune. Si elle était sortie de l'enfance, elle n'était pas encore adulte non-plus, et n'en n'avait d'ailleurs pas encore la taille. Mais Achariel ne s'en inquiétait pas. L'hippogriffe était moins vulnérable à ses parents, à présent, car il lui avait tout simplement appris à se faire respecter, sans pour autant l'envoyer se battre, bien sûr, hein ! Juste à s'imposer, à la manière des hippogriffes, pour que tout se passe pour le mieux.

Vu qu'il n'y avait pas souvent de graves dangers ici, Achariel pouvait se permettre d'élever quelques animaux, ce qu'il avait toujours fait d'ailleurs, à commencer par Aranwë, qui le considérait d'ailleurs comme son sauveur et...son principal parent aussi, vu l'âge à laquelle Achariel l'avait sauvé et adopté...encore plus jeune qu'Azurea ! Parce qu'elle, même quand elle avait été rejetée par ses parents, elle savait déjà plus ou moins se débrouiller...elle était en pleine phase, tandis qu'Aranwë, lui, était presque nouveau-né.

Et vu qu'elle devenait donc de plus en plus adulte, il était donc temps de lui laisser être un peu plus indépendante de jour en jour, Achariel se permit donc de nouveau, après avoir vérifié l'état de santé de la jeune hippogriffe azur ainsi que de quelques autres animaux présents qui n'avaient pas encore été occupés par les autres éleveurs, il était sorti, aussitôt rejoignit par son pégase-licorne, qui manqua un peu de l'éblouir à cause de ses longues ailes argentées, et ses autres attributs (sabots, queue, crinière, corne) de la même teinte. Etant d'une couleur banche comme neige, l'animal se voyait un peu difficilement dans le ciel quand il volait très haut. Mais Achariel était habitué à sa présence et à le détecter, depuis le temps.

Il le laissa donc atterrir vers lui, tout en le rejoignant avec un grand sourire, offrant une caresse sur le long museau de la créature. Achariel étant d'une nature très réservée car ayant décidément bien du mal avec le social, on le voyait rarement sourire d'une manière aussi sincère. Il n'y avait que là, en fait, pour l'instant, qu'on pouvait ainsi le surprendre, à être...heureux d'être là, de vivre dans l'instant présent.
Achariel adorait sa monture. C'était...son meilleur ami. Cet ami qu'il rêvait d'avoir, qui le comprenait, qui ne le jugeait pas, qui le soutenait dans n'importe quelle circonstance, même quand il commettait des erreurs. Quand il en faisait, Aranwë s'arrangeait pour le lui faire comprendre et à se rebeller contre lui, déjà qu'il n'avait parfois pas un caractère facile ! En effet, car lorsqu'il s'affolait, seul Achariel parvenait à le calmer...les autres, si Aranwë pouvait témoigner de l'estime, il obéissait toutefois quand il le souhaitait. Il n'y avait qu'à son maître qu'il obéissait, et encore, à disons...95%, les 5 derniers étant pour les fois où Achariel devait insister quand son compagnon se décidait à le tourner un peu en bourrique.


- Nous voilà partis pour une nouvelle journée, Aranwë. J'ai été absent longtemps, je sais. Mais maintenant, je suis là. Nous allons pouvoir sillonner le ciel ensemble de nouveau comme nous le souhaitons.

Achariel aurait pu de lui-même, mais depuis l'attaque d'Elsran, ayant été blessé à l'articulation de l'aile droite, celle-ci était d'une certaine façon cassée depuis, et...inguérissable. Achariel était capable de voler, car il avait réappris, il s'était fait une rééducation complète de tout son corps, mais...cette vieille blessure ne lui permettait plus de voler autant de temps qu'il le voudrait. Il ne tenait d'ailleurs jamais très longtemps en vol continu sans faire de pause durant le voyage, ni de voler en portant des charges trop lourdes. Quand il la sollicitait beaucoup trop, son aile se paralysait et il ne pouvait donc plus voler pendant plusieurs heures, et longues ! Il n'était d'ailleurs pas rare de voir quelques minces filets de sang dans ces moments-là...

Aranwë était du coup celui qui les lui prêtait. L'animal se laissa donc monter, comme d'habitude, et décolla presque aussitôt.

Il était très tôt, et Achariel ne se lassait pas de survoler le ciel pendant que le jour se levait, faire parti intégrante de ce tableau merveilleux lui plaisait. Pas pour se mettre en valeur, loin de là, juste...qu'il voyait ça comme une entrée dans un tout nouvel univers, de rêve, dans lequel il se plaisait à aller et à se laisser porter. La beauté de la chose était tout simplement...irrésistible. De nouveau, comme tous les jours, il ne fit qu'un avec son fidèle compagnon.

Comme d'habitude, il laissa Aranwë tourner comme il en avait envie autour du ranch, dans le sens qu'il désirait, voulant quand même laisser une bonne part de liberté à la créature céleste qui n'était décidément pas du genre à aimer les ordres. Pendant ce temps-là, Achariel jouait simplement son rôle, regardant le ranch, où il commençait à voir les éleveurs arriver, et quelques animaux voler. Un phénix et un jeune griffon vinrent même titiller un peu Aranwë pour se défier dans une sorte de ballet aérien. Achariel ne l'interdit pas. Au contraire, il laissa faire, prenant même un certain plaisir à participer à ce jeu-là, lui qui s'était tant rapproché des animaux !

La journée débuta ainsi, comme de nombreux autres jours. Achariel était heureux dans ces moments-là, complètement dans son élément, pratiquement dans son propre monde.

Les heures passèrent, où ça allait, venait, et volait. Tout se passait donc merveilleusement bien. Ou presque.

Car soudain, un cri l'alerta, et aperçu Leeryn en train de chuter. Très vite, il indiqua à Aranwë de foncer vers elle. Il n'avait pratiquement même pas besoin de dire cet ordre car l'animal avait très bien compris en même temps et avait déjà entamé une brusque manoeuvre pour descendre en piquet vers le sol.

Mais ils avaient été beaucoup trop haut...calculant que, malheureusement, ils arriveraient trop tard, Achariel sauta du dos libre d'Aranwë en ouvrant les ailes afin de s'éviter une chute trop brutale, laissant son compagnon s'occuper du pégase affolé. Entre animaux, ils pouvaient mieux se comprendre après tout, ensuite, Achariel ne pouvait pas à la fois tenter de le calmer tout en s'occupant de Leeryn en même temps.

Ce fut donc pratiquement dans la seconde qui suit qu'il fut accroupi après d'elle, la retournant tout en la soutenant d'un bras dans le dos, bien que s'étant un peu reculé avec elle afin d'éviter un coup de sabot perdu. Bien qu'il n'eut pas vraiment à faire grand chose, son compagnon s'occupant de ça, permettant ainsi à Achariel de se concentrer sur l'employée.

Chaque personne qui travaillait ici se connaissait plus ou moins, et savait donc au moins les soucis qu'ils avaient chacun. Il ne fallut donc pas longtemps à Achariel pour se douter de ce qu'il s'était passé, alors il posa d'abord sa paume de libre contre le front brûlant de Leeryn, contrairement au reste de son corps qu'il pouvait sentir glacé, puis il se concentra, fermant les yeux, faisant le vide autour de lui, un léger halo lumineux s'échappant de sa paume, tentant de baisser un peu cette lourde température, un peu comme s'il utilisait un simple chiffon imbibé d'eau. Mais comme il n'avait pas les éléments sur place...il faisait avec ce qu'il avait.

Etant d'un naturel patient, il continua, jusqu'à attendre que Leeryn puisse reprendre connaissance. C'était déjà ce qu'il fallait commencer à faire, selon lui, la suite, il aviserait dès qu'elle aurait ouvert les yeux et qu'il se serait informé plus en détail sur son état.


[HRP : voilà, j'espère que ça te conviendra ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teryan-rpg.forumactif.fr/
Leeryn
Éleveuse de Pégases
Éleveuse de Pégases
avatar

Féminin Messages : 15
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation du personnage : Ranch Céleste
Métier du personnage : Éleveuse de Pégases
Alignement du personnage : Bon, mais peut changer.

Badges :

Votre Identité
Age du personnage: 19 ans
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Mar 25 Sep - 10:07

[Pas de soucis !]

Leeryn était perdue dans un océan de ténèbres. Si l'Ange avait parfaitement comprit ce qui était arrivé, par habitude, elle n'était hélas pas en mesure de tout contrôler pour gérer lorsque ça lui arrivait, et elle se détestait au plus haut point pour ça. Créant des problèmes sans en avoir la moindre intention, elle inquiétait les gens, en plus de mettre sa vie en danger dès qu'elle entreprenait quelque chose. Mais avait-elle le choix ? Elle ne vivrait plus si elle se refusait toute action à faire par peur du risque ! D'autant plus que les Anges étaient d'une nature facilement inquiète face au moindre accident, et considéraient la vie comme un précieux trésor. Voir l'un des leurs perdre la sienne sans que personne ne puisse rien y faire pouvait grandement affecter. Elle même avait ce ressentit, ayant été élevée dans cette mentalité. Et c'était parce qu'elle l'imposait aux autres plus souvent que n'importe qui qu'elle haïssait ce corps qui était le sien.
Mais elle devait faire avec depuis sa naissance. Vivre dans la crainte et dans l'attente quotidienne d'une mauvaise passe qui viendrait à coup sûr. C'était donc une habitude quotidienne, qui ne la surprenait même plus. Même dans l'inconscience, la rouquine ne s'affolait donc pas, son esprit ayant déjà analysé toute la situation.
Bien qu'elle resta sans connaissance pendant de longues minutes. Pourtant, quand elle ouvrit enfin les yeux, elle était parfaitement lucide à défaut d'être en forme, avec l'impression que la chute avait eu lieu la milliseconde précédente. Elle n'avait donc pas perdu le nord pour autant. Qu'une personne soit déjà là pour l'aider ne la surprit pas non plus. Elle volait toujours sur des axes fréquentés justement pour avoir une aide rapide lorsque ce soucis arrivait. Car hélas, ce n'était pas la première fois. Malgré tout, elle ne voulait pas se priver pour autant de ce plaisir qui pouvait très bien se passer. Elle n'avait juste pas eu de chance aujourd'hui, à cause d'un malencontreux petit courant d'air froid. Et oui, il lui en fallait hélas bien peu pour que son équilibre interne soit chamboulé, et que son corps trop faible pour supporter l'énergie d'un Ange ne se mette à lâcher prise.

Chaque parcelle de son corps était douloureuse, et plus particulièrement son épaule droite, sur laquelle elle était tombée. Bien que peu haute et non mortelle, la violence de la chute avait été amplifiée par la vitesse de vol du Pégase qu'elle chevauchait, lancé en piqué à toute allure pour atteindre le sol plus vite, mais pas assez tôt. Si bien qu'elle avait été comme propulsée lorsque sont corps avait glissé du dos de l'animal. La jeune rousse grimaça en constatant qu'elle pouvait à peine bouger sans souffrir, se sentant complètement engourdit. Cette prise de conscience ne rendit alors ses tremblement que plus violent encore, réflexe qu'elle ne pouvait décidément pas contrôler à sa guise. Se réveil et ces ressentit se firent sur une courte durée, trois secondes grand maximum. Ce fut donc après cette période qu'elle identifia enfin la personne qui la soutenait depuis.
C'était le Gardien du Ranch, qui avait dû la voir alors qu'il faisait son tour habituel. Bien entendu, elle le connaissait très bien... Mais de vue, simplement. Tous les travailleurs ici connaissaient ce gardien, mais lui même restait beaucoup en retrait, ne parlant que très peu. Aussi, jamais elle n'avait engagé la conversation avec lui dans le loisir de le connaître d'avantage. Au final, il restait un parfait inconnu, mais duquel elle ne pouvait douter des bonnes intentions. Toutefois, elle se sentie gênée de l'avoir interrompu dans son travail quotidien. Leeryn s'était plus ou moins mis en tête que cet Ange n'aimait décidément pas d'autres compagnies que celle des animaux dont il avait la charge, et s'en voulait donc de lui imposer la sienne par cette mésaventure.
Sauf qu'il fallait préciser que malgré son caractère sociale, la rouquine aussi était du genre à ne pas trop s'attacher aux gens, et donc évitait elle aussi la compagnie des autres à long terme. Elle ne voulait pas non plus que l'on s'attache à elle. Ainsi, elle pensait que si elle venait à disparaître du jour au lendemain sans prévenir, elle causerai moins de peine, et aurait elle même moins de regrets.


"Je... Je suis désolée... Il y a eu un courant d'air glacé et... Je ne pensais pas que..."

L'Ange rousse n'était pas du genre à passer par quatre chemins pour présenter les choses. Cette chute ne venait pas directement de sa maladie de naissance. Elle était juste tombée malade en quelques minutes suite à ce vent trop frais pour elle, qui avait d'un coup baissé la température de son corps, et qu'elle avait par la suite maintenue trop basse à force de voler à haute altitude. Ce dernier n'avait simplement pas réussit à supporter cette fraîcheur, en plus de devoir maintenir l'équilibre entre sa faiblesse, et l'énergie Angélique. Bien qu'elle ne s'était pas imaginé un tel scénario possible. Elle en découvrait décidément tous les jours !
Ses crises normales n'avaient pas ce genre de symptômes. Elle souffrait plutôt de douleurs ciblées dans sa poitrine, quant à la fièvre, elle ne survenait que dans les cas les plus sérieux, et quand les vagues de douleurs se répandaient partout. La plupart du temps, cela durait quelques minutes avant de se dissiper, et elle n'avait pas de séquelles, sauf si la crise avait provoqué une chute où une blessure au moment de son arrivée, tout dépendait de ce que l'Ange faisait à ce moment là. Ça ne prévenait pas, après tout ! Mais là... Là, elle ne sentait pas vraiment de douleurs propres à son problème, mais propres à sa chute. Elle était gelée, mais se sentait également la fière l'assommer. Elle savait très bien faire la différence, et pouvait donc dire aisément qu'elle était tombée... Malade. Tout simplement.
Ses autres chutes avaient été principalement provoquées par une crise survenue sans prévenir, et non par un simple coup de froid. Enfin, elle aurait tout de même pu s'en douter avant, car le coup de froid en revanche n'était pas son premier. En hiver, elle n'avait que ça si elle ne faisait pas un minimum attention. Elle ne s'était juste pas douté des proportions que ça prendrait aujourd'hui même, vu qu'en dehors de ça, les températures étaient encore très confortables. En d'autres termes, elle avait été idiote, et s'en mordait les doigts. Elle se mit rapidement à claquer des dents, tout en luttant pour ne pas le laisser de nouveau happer par ce voile ténébreux. elle voyait son Pégase un plus loin très inquiet, et sa première idée fut d'aller le réconforter.


"Merci pour votre aide mais... Ça va aller maintenant."

Leeryn osa réellement dire ça, alors que son image toute entière renvoyait le contraire. Mais l'appel de son étalon était plus fort, sans compter qu'elle allait geler sur place si elle ne bougeait pas tout de suite. Elle ne supportait pas de rester inactive lorsqu'elle ne faisait pas de crise, et qu'elle était juste malade normalement. Sentiment renforcé quand en plus, elle impliquait un autre Ange qui devait avoir bien d'autres choses à faire. Non, la rousse ne supportait décidément pas ça. Elle estimait en poser assez, des problèmes, rien qu'avec sa maladie, alors quand ce n'était pas aussi grave, "juste" un coup de froid, elle préférai encore gérer toute seule. Le Royaume Céleste était assez équipé magiquement pour lui permettre de rentrer toute seule au Palais pour se reposer. Elle voulait être indépendante comme tout le monde, pas être sans cesse prise en pitié et accompagnée !
Ces mots prononcés, elle se redressa sans prévenir, ne voulant pas rester ainsi plus longtemps. Mais tout ce qu'elle eu l'occasion de faire à défaut de se relever, ce fut de lâcher une plainte en se tenant l'épaule d'un geste vif. La douleur était insoutenable, et s'était élancée de plus belle quand elle s'était appuyée sur son bras pour se redresser. Tellement difficile à supporter qu'elle dû lutter pour se pas s'évanouir, des larmes coulant sur ses joues, alors qu'elle se refusait à céder. En plus d'avoir attrapé une saloperie, la violence du choc avait dû lui casser l'épaule...

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achariel
Épéiste Angelfique (Admin)
 Épéiste Angelfique (Admin)
avatar

Trophée Couronne [SPECIAL] Ce membre fait ou a fait parti du Staff du forum. Trophée Phénix. Ce membre a plusieurs persos, et les joue tout le temps !

Masculin Taureau Messages : 190
Messages RP : 169
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 29
Localisation du personnage : Entre Ciel et Terre
Métier du personnage : Gardien du Ranch Céleste, Epéiste
Alignement du personnage : Contre les démons

Badges :
Badge Ice Scream [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors des animations en été !
Badge Sushi Badge Aile Badge Arc-en-Ciel en Bouteille Badge Epée Badge Bâton de Mage

Un badge spécial représentant votre personnage en chibi et animé ! [Se gagne de façon aléatoire et sous conditions !]


Votre Identité
Age du personnage: 25 ans
En couple avec: Personne pour le moment x)
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Mar 25 Sep - 12:15

A son soulagement, elle finit par reprendre connaissance. A ce moment-là alors, il retira la main de son front.

- Est-ce que tout va bien ?

s'enquit-il ensuite simplement, après tout, il n'était pas dans son corps pour le savoir hein ! Et n'était ni soigneur. En plus que par de malheureux concours de circonstances, les choses avaient fait qu'il avait finalement été beaucoup plus été élevé chez les elfes que chez les anges...sa magie de soin n'était donc pas très élaborée, ne soulageant que les blessures très simples et pas trop graves. Pour le reste, il faisait avec ce qu'il trouvait sous la main, car ayant appris.

Elle s'excusa, au lieu de lui répondre. Il tenta de la rassurer aussitôt :


- Ne vous en faites pas pour ça ! Je regrette juste d'être arrivé une seconde trop tard pour pouvoir vous rattraper. Heureusement que vous êtes encore entière !

Puis ensuite, non, ce genre d'action n'était pas ce qui le gênait le plus. C'était son travail quelque part, aussi ! Travail qu'en plus il avait choisi de son plein gré quand il était enfin revenu dans ce monde il y a 5 ans de ça, maintenant. Aider les gens n'était franchement pas ce qui le dérangeait. Comme quoi, malgré-tout, il avait gardé ses racines angéliques, de ses huit premières années de vie ici dans cet univers.
Puis son père avait même travaillé ici, donc bon, les animaux, au final, Achariel y avait toujours eu un contact...

Leeryn tenta de se relever, mais eut bien du mal. Ne voulant pas non-plus blesser la fierté de la jeune fille, sachant très bien lui-même que ce n'était généralement pas une chose très appréciée, il eut un simple sourire, en se relevant carrément, ne cherchant pas à insister directement pour aider Leeryn, histoire de ne pas la mettre mal à l'aise. Il n'allait pas la laisser tomber telle qu'elle était là, évidemment ! Juste tenter...d'une manière à ce qu'elle ne soit pas mal à l'aise.

Donc, ne pas insister pour la relever, elle refuserait presque directement, tout du moins, il y avait de grandes chances. Alors il se tourna vers les deux bêtes pas loin, s'approchant du pégase, tentant de le rassurer simplement par des gestes, posant comme une main apaisante sous son museau, tout en incitant l'animal à se rapprocher de sa maîtresse. Au moins, en voyant qu'elle n'avait rien de grave, sûrement qu'il serait plus rassuré lui aussi.

Tout en attirant l'animal vers Leeryn, absolument sans forcer les choses, il finit ensuite par se reculer d'un pas afin de le laisser s'approcher de sa maîtresse, étant sûr que cette fois, il n'y aurait pas d'accident malencontreux dû à son affolement. Lorsqu'ils étaient dehors, Aranwë avait souvent l'habitude d'entourer son maître dans l'une de ses grandes ailes, cela avait l'avantage de résister contre le froid. Peut-être que le pégase de Leeryn ferait de même avec elle.

Ceci fait, il s'adressa à celle-ci :


- Je n'ai pas de quoi vous aider à vous sentir mieux sur moi, actuellement. Je vais vous chercher tout ça. Prenez le temps de vous remettre pendant ce temps-là !

Après tout, elle avait bien dit "ça va aller". Même s'il n'était pas assez naïf pour y croire à 100%, il voyait bien qu'elle était mal en point, là. Mais étant lui-même une personne au tempérament assez fier, il était donc, comme toutes ces personnes, du genre à se sentir gêné, embarrassé, dès que quelqu'un insistait et remuait le couteau dans la plaie, même sans le vouloir. Il lui avait dit qu'agir comme ça ne le dérangeait absolument pas, et le montrait. Mais il était quasi sûr que, s'il avait montré un visage inquiétant tout en insistant pour l'aider carrément à se relever en prenant appui sur lui, elle se serait sentie très mal. Si ce cas de figure arrivait, elle le demanderait.
D'où ce fait qu'il n'insista pas, gardant une expression parfaitement sereine, comme si c'était de toute façon banal et quotidien, sans appuyer sur l'état de Leeryn, mais sans pour autant l'ignorer non-plus. D'un regard, il indiqua simplement à Aranwë de rester, pendant qu'Achariel se dirigea vers sa demeure, qui était sur place, vu qu'il surveillait aussi une bonne partie de la nuit.

L'aller-retour ne dura pas très longtemps, tout juste trois petites minutes, au bout desquels il revint avec une petite couverture sur un bras et un sac de glace dans sa main libre. Il ne pourrait pas réparer l'épaule de Leeryn, c'était malheureusement au-dessus de ses capacités.

S'accroupissant en face d'elle, il lui jeta la couverture sur les épaules, tout en lui tendant simplement le sac, toujours pour la même raison qui était de ne pas blesser la fierté de la jeune fille, auquel cas il aurait directement appliqué le sac sur son épaule :


- Je ne suis pas assez puissant pour ressouder des os, mais ça vous permettra au moins de ne plus sentir la douleur, pour pouvoir aller voir quelqu'un au Palais de Cristal en souffrant le moins possible, et qui sera plus compétent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teryan-rpg.forumactif.fr/
Leeryn
Éleveuse de Pégases
Éleveuse de Pégases
avatar

Féminin Messages : 15
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation du personnage : Ranch Céleste
Métier du personnage : Éleveuse de Pégases
Alignement du personnage : Bon, mais peut changer.

Badges :

Votre Identité
Age du personnage: 19 ans
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Mar 25 Sep - 14:49

[Ça fait du bien des réponses qui ne traînent pas !]

Leeryn ne pouvait pas nier qu'elle avait eut beaucoup de chance ! Elle était tombée sur un îlot, mais elle aurait pu chuter directement dans le vide, ou de bien plus haut. C'était déjà arrivé. Dans la plupart des cas, sa propre monture la rattrapait rapidement, ou alors, un Ange de passage en vol parvenait à l'intercepter. Là, elle était "trop près" du sol pour que quiconque n'ai eu le temps de la récupérer avant l'impact. Achariel n'insista pas, et se releva, attirant alors l'étalon qu'elle montait vers elle pour lui tenir compagnie, le temps qui lui même aille chercher le nécessaire pour l'aider de façon plus efficace. Il semblait avoir l'habitude de ce genre de cas, car il resta parfaitement calme là où les autres Ange avaient tendances à en faire des montagnes. La rouquine ne connaissait pas le passé du Gardien, mais il semblait avoir une mentalité différente comparée à celle attribuée généralement au peuple Céleste. Elle ne lui répondit rien, trop occupée à serrer les dents et retenir ses larmes. Bien sûr, elle n'allait pas cracher sur l'aide dont elle avait besoin, mais déplorait hélas le fait que cette situation lui arrive beaucoup trop souvent. Au bout d'un certain moment, ça devenait juste intolérable, et de plus en plus difficile à encaisser, cette faiblesse. Voir toujours des regards inquiets se tourner vers vous, au bout d'un moment, cela commençait à peser très sérieusement. Aussi, la "froideur" plus prononcée de cet Ange là lui fit du bien, car elle apportait plus de calme et de sérénité que les autres interventions qu'elle pouvait provoquer.
Elle l'entendit s'éloigner, pendant que deux paire de sabots se rapprochaient. Bientôt, une truffe douce et chaude vint se pose contre la joue de la jeune fille, qui appuya d'avantage sa tête contre le Pégase qui était le sien. La douleur étant trop forte, elle ne parvenait pas à lâcher son épaule, aussi, elle ne put se permettre de le caresser. Elle remplaça donc le geste par les paroles, et contre toute attente, demanda à l'animal de rentrer tout seul et d'informer ses compagnons quant au fait qu'elle risquait de ne pas revenir tout de suite. Inutile de garder sa monture avec elle sans cet état, elle ne pourrait plus passer la journée avec eux, désormais. Elle devait rentrer rapidement au Palais, et un remplaçant viendrait s'occuper des ses animaux.

Le cheval ailé venait de repartir dans les airs sans broncher quand Achariel refit son apparition. Il avait été rapide. Dans la seconde qui suivit, Leeryn sentit quelque chose de chaud se poser sur ses épaules, avant que l'Ange ne se pose en face d'elle, en lui proposant un sac de glace à poser sur son épaule pour apaiser la douleur le temps de se rendre au Palais.
La rousse hésita un moment. Elle était assez frigorifiée comme ça, et l'idée de poser de la glace, même pour geler la douleur, ne l'enchantait pas au plus haut point. Mais avait-elle le choix ? Combinée à la fièvre, cette brisure la rendait presque incapable de faire quoique ce soit. Si elle voulait bouger, la réponse était évidente.
Gardant toujours le silence, elle inspira un grand coup, pour saisir l'objet, et le colla sans plus réfléchir à l'endroit qui lui semblait le mieux approprié. Les frissons qui suivirent furent hautement désagréable, mais la jeune Ange possédait aussi un fort caractère, alors elle tint bon, jusqu'à ce que la glace fasse son effet, ce qui ne prit que quelques minutes. Bien que tout aurait été sûrement plus simple si elle s'était contentée de laisser l'Ange faire de A à Z. En refusant de rester allongée, et luttant pour agir d'elle même, elle se sollicitait plus qu'elle ne le devait. Ce qui n'était pas vraiment une très bonne chose, mais c'était ainsi.
Ce ne fut qu'après ce petit moment d'adaptation qu'elle fut en mesure de reprendre enfin la parole, reprenant son sourire au passage, qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de donner, alors que c'était habituellement son activité favorite.


"Ça semble efficace... Merci. Désolée de paraître si distante, j'ai été surprise qu'une chose comme ça ai pu m'arriver alors que rien ne le présageait !"

Après tout, l'air était encore bon à cette époque de l'année, et sans le mouvement de cet îlot ayant provoqué le courant d'air, rien de tout ceci ne serait arrivé. Mais c'était ce genre de mouvement qu'elle ne pouvait hélas pas prévoir.
Si elle détestait son état, en tant qu'Ange, elle détestait aussi se montrer froide envers les autres. Grâce à eux, elle avait tout de même une vie heureuse. Et même si elle les jalousait parfois de leur bonne santé, ou si elle était prête à tout, même à pactiser avec un Démon pour ne plus souffrir de ce qui la torturai mentalement chaque jour, elle ne pouvait concevoir de se montrer hautaine et méchante. C'était loin, très loin de ses principes.
Aussi s'en voulait-elle pour ça aussi. Raison qui la poussait à s'excuser de nouveau, même si rien n'était décidément de sa faute. Ceci dit, elle prit sur elle pour se relever, doucement cette fois-ci, mais avec attention. La rouquine y parvint sans trop de soucis, mais chancela également assez dangereusement. Malgré l'effet de la glace, son bras soit lui semblait incroyablement lourd, et la fièvre continuait de l'assommer d'une manière assez brutale. Elle avait moins froid grâce à la couverture, mais ne pouvait s'empêcher de penser à un bon feu de cheminer devant lequel elle pourrait s’asseoir se reposer.
Malgré tout, elle ne quémanda aucune aide. Le chemin n'était pas long, et dans cet état, elle ne pouvait pas s'appuyer sur Achariel, sa main libre étant prise. Et encore moins s'imposer en lui demandant de la porter. Alors elle prit sur elle dans l'idée d'avaler les derniers mètres avec sa propre force.


"C'est que je vais faire de ce pas. Je ne vais pas vous importuner plus longtemps. Merci à vous, et je vous confie mon élevage en attendant."

Il ne devrait pas y avoir de soucis. Vu qu'elle avait peu de Pégases, tous étaient très bien dressés, et attendraient sagement son retour sans créer le moindre problème. Elle n'attendait personne aujourd'hui, les boxes étaient propres, les animaux nourris, aussi, il suffirait juste de fermer la grange le soir venu si elle ne pouvait pas s'y rendre elle même.
Elle s'inclina poliment dans la mesure du possible, et prit la marche en direction du téléporteur le plus proche.
Dans le meilleurs des cas, ça aurait pu en rester là. Mais Leeryn s'était beaucoup trop abonnée à sa fierté, et s'était également un peu trop poussée. Bien plus que son corps affaiblit ne pouvait le tolérer.
La rouquine n'avait même pas fait un mètre quand son regard se teinta peu à peu d'une multitude de petits points noirs gâchant sa vision. Consciente de ce qui arrivait, et sachant qu'il ne lui restait plus grand chose à faire avant d'arriver à l’Hôpital du Palais, elle voulu presser le pas. Mais cette action se passa uniquement dans sa tête. La réalité était bien différente. Si elle avait effectivement continué d'avancer sur quelque centimètres après les premiers troubles, au lieux d'accélérer, son pas s'était fait moins certain, et avait plutôt ralentit. Le sac gelé qu'elle tenait finit par tomber sur le sol, et la jeune fille le rejoignit la seconde suivante, tombant, par chance, sur le côté opposé à son épaule blessée. Et déjà, la croyance d'avoir atteint le Palais n'appartenait qu'au domaine du rêve.


[Pour ne pas finir ce RP au bout de 5/6 posts (ce qui fait court à mon goût), je me suis donc permit de "relancer" ainsi. Si toutefois tu veux en finir ici, tu as juste à prendre le téléporteur pour l'emmener. Le cas contraire, on pourrait mettre un PNJ en scène ayant la capacité de soigner Leeryn sans passer par le Palais, et les deux pourraient se retrouver chez ton personnage le temps de l'action et pour une discussion future, ce qui rajouterai du contenu. A toi de choisir !]

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achariel
Épéiste Angelfique (Admin)
 Épéiste Angelfique (Admin)
avatar

Trophée Couronne [SPECIAL] Ce membre fait ou a fait parti du Staff du forum. Trophée Phénix. Ce membre a plusieurs persos, et les joue tout le temps !

Masculin Taureau Messages : 190
Messages RP : 169
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 29
Localisation du personnage : Entre Ciel et Terre
Métier du personnage : Gardien du Ranch Céleste, Epéiste
Alignement du personnage : Contre les démons

Badges :
Badge Ice Scream [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors des animations en été !
Badge Sushi Badge Aile Badge Arc-en-Ciel en Bouteille Badge Epée Badge Bâton de Mage

Un badge spécial représentant votre personnage en chibi et animé ! [Se gagne de façon aléatoire et sous conditions !]


Votre Identité
Age du personnage: 25 ans
En couple avec: Personne pour le moment x)
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Mar 25 Sep - 20:33

[C'est vous aussi qui faites des persos comme ça, et vu le tempérament du personnage, je ne peu pas agir autrement xD]

Heureusement, elle accepta le tout, tout en renvoyant son animal, apparemment rassuré. Tant mieux, sinon, il risquait de créer toute une émeute. Après tout, ce genre de chose allait très vite avec les animaux.

- Il n'y a pas de mal, ne vous excusez pas pour ça. ça arrive de se faire surprendre !

Et fierté oblige, la voilà qui se relevait, cette fois en parvenant vraiment à se mettre debout. Achariel ne fit aucun commentaire là-dessus, se sachant mal placé pour ça, bien que bon, il voudrait bien mieux l'aider, quoi !

Pour le reste, rien ne l'étonna, et il la rattrapa tout de même quand elle perdit connaissance, assez vivement, ne se loupant pas, cette fois. Bon. Bien sûr qu'il garderait son élevage en attendant qu'elle soit mieux, ça, c'était son travail habituel de tous les jours, et même de toutes les nuits, vu qu'il surveillait, aussi ! Mais là, pour l'instant, il y avait plus urgent. Elle s'était après tout occupée de ses animaux, ensuite, il y avait d'autres éleveurs en pleine journée, donc il pouvait se permettre de tenter de l'aider au mieux avant de garder un oeil sur les animaux.

Surtout qu'en plein milieu de la journée, ceux-ci, quels qu'ils soient, étaient surtout en train de voler ou de parcourir tout le domaine. Là où il ne devait pas se louper, c'était en fin de journée quand tous devaient rentrer, afin de vérifier que tous étaient bien présents.


- Aranwë, peux-tu m'amener quelqu'un de compétent, s'il te plait ?

Ni une ni deux, le concerné déploya ses grandes ailes et partit vite quérir quelqu'un, pendant qu'Achariel soutenait plus fermement Leeryn afin de pouvoir l'emmener temporairement chez lui, ça serait sans doute mieux que de la laisser sur le sol dehors abandonnée !

Ce fut donc cinq minutes plus tard qu'il fut dans la demeure, qui était de toute façon intégrée au ranch céleste, et l'installa sur le divan. Achariel aurait pu mettre moins de temps pour la transporter en volant, mais cette action de sa part aurait été stupide, car ça aurait ravivé sa vieille blessure inutilement.

Pas moins de deux minutes après, il entendit le hennissement d'Aranwë qui le prévenait, juste avant de rejoindre le ciel avec les autres créatures. Achariel accueillit donc l'ange qui était venu, et qui examina Leeryn, commençant déjà les soins.
Achariel déplora de nouveau son cruel manque de pratique en magie, de part son enfance passé chez les elfes qui avait fait que. Avec son travail, il n'avait déjà pas trop le temps ici de faire lui-même ses projets, par exemple la construction de sa bibliothèque personnelle qui traînait depuis 5 ans, alors pour pratiquer la magie...il ne pouvait pas trop non-plus !

S'éloignant afin de laisser le guérisseur faire, il se mit tout de même à préparer un peu plus loin une infusion aux propriétés soignantes, qui requinquerait la jeune fille. S'il ne savait pas soigner en magie, il avait connu les nombreuses plantes elfiques ! Cet état de santé fortement fragilisé lui rappelait de désagréables souvenirs...cette fois, il ne ferait pas la même erreur qu'avec Aaluna. Même si ça devait contrarier la personne, quand il était sûr d'une chose, il ne devait pas céder. Un mal pour un bien, en gros. Il espérait tout de même ne jamais arriver aussi loin avec carrément l'une de ses collègues de travail cette fois, quelque part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teryan-rpg.forumactif.fr/
Leeryn
Éleveuse de Pégases
Éleveuse de Pégases
avatar

Féminin Messages : 15
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation du personnage : Ranch Céleste
Métier du personnage : Éleveuse de Pégases
Alignement du personnage : Bon, mais peut changer.

Badges :

Votre Identité
Age du personnage: 19 ans
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Mer 26 Sep - 9:48

[Désolée, j'avoue ne pas trop connaitre le comportement de ton personnage encore. Mais il ne faut pas hésiter à me dire si la situation créée est inappropriée, je changerai !]


Cette journée fut l'une des rares fois où Leeryn ne comprit pas ce qui lui était arrivé. Son imagination lui avait fait croire qu'elle était arrivée d'elle même au Palais, qu'elle avait été soignée, et qu'elle était partie se reposer chez elle. Quand la rouquine reprit connaissance, c'était donc naturellement qu'elle croyait être dans sa chambre, au chaud dans son lit. A aucun moment, elle n'avait réalisé ce qu'il se passait réellement. L'Ange qui avait été ramené en urgence s'était tout d'abord occupé de lancer un sort pour solidifier un peu son épaule, posant ensuite de quoi maintenir cette dernière en place le temps que que l'os se ressoude à nouveau. Puis il avait utilisé une magie plus douce pour faire baisser sa température à un stade plus supportable. A défaut de tout pouvoir soigner en un clin d'oeil, les compétences en soin pouvaient grandement rendre la vie plus agréable.
Le soigneur avait déjà quitté la demeure quand la rousse ouvrit enfin les yeux, se sentant tout de même mieux, mais restant assez fatiguée. Et comprenant rapidement qu'elle n'était pas où elle croyait être. Son ressentit à ce moment précis fut étrange car elle avait effectivement été soignée tel qu'elle l'avait rêvé, mais ce n'était pas sa chambre, et encore moins l’hôpital du Palais. Elle était enroulée dans une couverture, dans une pièce qui ne lui disait strictement rien, et placée sur un divan. Au début, elle croyait donc dormir encore, et que cette vision ne soit que la suite de son rêve, mais cela semblait un peu trop réel. Comme le reste, d'où sa confusion assez prononcée. Mais au moins se sentait-elle mieux, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Les minutes après sa chute avaient été fortement désagréable à vivre, et elle ne voulait pas tenter l'expérience de si tôt. Si possible.
Murmurant quelque chose d’incompréhensible, elle se redressa, se tenant le front par réflexe, et regarda autour d'elle. Au premier regard, la jeune Ange se trouvait dans une maison. La vue offerte par les fenêtre ne permettait hélas pas de la renseigner suffisamment sur le lieu avec précision. Sa logique lui fit toutefois comprendre qu'elle avait du faire un nouveau malaise, et qu'une personne l'avait recueillie. Mais qui ? Bien que la réponse était pourtant évidente, la jeune fille ne parvint pas à mettre le doigt dessus, perdu dans le déroulement. Qu'est ce qui avait vrai ? Qu'est ce qu'elle s'était imaginé ? Tout était très incertain pour le moment.
Jusqu'à cet instant ou le Gardien du Ranch revint d'une pièce voisine avec une boisson chaude à la main.

Un déroulement alors plus précis des évènements prit place dans son esprit. Si elle était chez Achariel, cela signifiait qu'elle n'était pas allée au Palais, et par déduction, qu'elle n'avait pas quitté l’îlot du Ranch. La maison du gardien s'y trouvait, tout le monde le savait, et c'était d'une évidence sans nom. Ce qui voulait donc dire qu'elle avait dû perdre connaissance au moment où elle rejoignait le téléporteur, quand elle avait sentit sa vue se brouiller.
Il y avait des jours comme ça, néfastes, où elle n'en loupait décidément pas une, à son plus grand désarroi. Son hôte avait sûrement du travail. Surveiller un îlot aussi grand n'était pas une mince affaire, et voilà qu'elle l'avait obligé à interrompre sa tâche pour elle. Ce genre de situation ne dérangeait pas les Anges, en général. Les Anges normaux, tout du moins. Mais il y en avait certains qui étaient un peu différent dans leur façon de penser. Comme elle, par exemple, mais elle avait la nette impression que ce cas s'appliquait aussi au gardien. Avant de prendre la parole, elle lui offrit un air, ainsi qu'un sourire désolé.


"Je... J'ai encore dépassé mes limites non ? Excusez-moi, je croyais vraiment pouvoir atteindre le Palais toute seule, c'était si proche ! Vous auriez dû m'y emmener et reprendre votre travail au lieu de me garder avec vous !"

A ce propos, pourquoi ne l'avait-il pas fait, en réalité ? S'il l'avaient emmenée ici, alors il aurait parfaitement pu la téléporter au Palais ! Elle se sentit un peu confuse sur le moment. Avait-elle mal jugé sa mentalité ? Elle avait toujours vu cet Ange comme un être aimant la solitude et la distance, vu qu'il ne passait que très peu de temps à bavarder. Mauvais impression ? Pourquoi pas, après tout. Il avait énormément de travail, ce qui pouvait donc vouloir dire qu'il n'était pas en mesure de discuter à loisir, et qu'avoir de la compagnie de temps à autre ne lui déplaisait absolument pas.
Leeryn ne savait décidément plus du tout quoi en penser, et se rendit compte qu'elle avait manqué de politesse en plaçant ses jugements en priorité.


"Mais quelle idiote je fais... Ahem... Merci pour votre attention à mon égard dans tous les cas !"


Ajouta-t-elle avec un peu de précipitation. Les remerciements... C'était le minimum à devoir dans ce genre de cas, même après avoir voulu les éviter. Lorsque l'on perdait le jeu, il fallait savoir accepter sa défaite et se comporter en conséquences. Leeryn pensait pouvoir tenir, et n'avait rien fait de mieux que se voiler la face. Fierté, déception, ou non, elle ne pouvait pas faire autrement que les mettre de côté, et se montrer un minimum redevable. La rouquine s'était assez montrée sous son mauvais jour pour le moment. Etant donnée qu'elle allait mieux, autant afficher bonne figure.

[Je ne sais pas comment tu imagine ton habitat, ma logique à moi veut que le salon soit séparé de la cuisine, donc j'ai présenté les choses ainsi pour avancer. Si ça pose soucis, ne pas hésiter non plus à me le dire !]

¤____________________________________________¤


Dernière édition par Leeryn le Lun 1 Oct - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achariel
Épéiste Angelfique (Admin)
 Épéiste Angelfique (Admin)
avatar

Trophée Couronne [SPECIAL] Ce membre fait ou a fait parti du Staff du forum. Trophée Phénix. Ce membre a plusieurs persos, et les joue tout le temps !

Masculin Taureau Messages : 190
Messages RP : 169
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 29
Localisation du personnage : Entre Ciel et Terre
Métier du personnage : Gardien du Ranch Céleste, Epéiste
Alignement du personnage : Contre les démons

Badges :
Badge Ice Scream [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors des animations en été !
Badge Sushi Badge Aile Badge Arc-en-Ciel en Bouteille Badge Epée Badge Bâton de Mage

Un badge spécial représentant votre personnage en chibi et animé ! [Se gagne de façon aléatoire et sous conditions !]


Votre Identité
Age du personnage: 25 ans
En couple avec: Personne pour le moment x)
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Ven 28 Sep - 17:44

[Non, mais y'a rien de mal, hein x) C'était juste une constatation en passant, rien de plus, vraiment =) exactement comme tu aurais pu dire que je fais parti de la communauté des persos blonds parce qu'il y en a pas mal sur le forum 8D]

Achariel laissa faire l'ange qui était bien plus spécialiste dans les soins que lui. S'il pouvait apaiser les choses mineures, le reste en revanche...il n'avait pas pu développer sa magie. Et pourtant...elle avait du potentiel. Sinon...comment aurait-il réussi à s'en sortir au moins vivant lors du drame d'Elsran, tout en parvenant malgré-lui à sauver quelqu'un d'autre, dont il avait ignoré qui jusqu'à son retour dans ce monde ? Mais du genre modeste, Achariel ne voyait absolument pas tout ce potentiel magique qu'il avait. Il était convaincu depuis très longtemps qu'il avait un bien piètre niveau, ne s'en servant que pour s'aider à certaines choses et au combat quand il devait affronter un danger, mais après...non. Il n'avait jamais pris conscience de tout ça. D'où le fait que ça lui échappait lors de certaines occasions...ben tiens, comme à Elsran, justement.

En revenant dans le salon, il remercia l'ange soigneur, qui prit congé. Leeryn se réveilla quelques minutes plus tard, l'abordant. Il répondit alors simplement, et surtout...assez direct cette fois, bien que gardant son ton calme habituel :


- Ce n'est pas bientôt fini, ces excuses ? Ce n'est pas moi qui est le plus gêné, ici. C'est plutôt vous, depuis tout à l'heure. Vous n'avez aucune excuse à faire, ni à me remercier. Je fais simplement mon travail. ça serait bien triste si, en travaillant au même endroit, nous ne pouvions pas nous aider entre nous, non ?

Le tout sans aucune animosité, tout en lui tendant l'infusion, restant debout à côté du divan :

- Cela va vous faire du bien. ça devrait atténuer un peu votre épuisement. Un truc elfique.

Au moins, il se débrouillait autrement en matière de soin ! Il espérait toutefois qu'elle avait enfin comprit sa façon de penser, car lorsqu'il le voulait, Achariel pouvait être très direct, à défaut d'être aussi réservé qu'une huître !

- Mon rôle ici consiste à vous rendre service, après tout. Nous savons tous que les animaux, peu importe, nécessitent une attention quasiment constante. En somme...quand vous n'êtes pas là, je garde vos animaux à votre place. Et ce n'est vraiment pas ce qui me dérange, au contraire. Ni de venir en aide aux personnes qui savent les traiter avec respect.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teryan-rpg.forumactif.fr/
Leeryn
Éleveuse de Pégases
Éleveuse de Pégases
avatar

Féminin Messages : 15
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation du personnage : Ranch Céleste
Métier du personnage : Éleveuse de Pégases
Alignement du personnage : Bon, mais peut changer.

Badges :

Votre Identité
Age du personnage: 19 ans
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Lun 1 Oct - 9:32

[Ah d'accord ! Ceci dit, c'est la première fois que je joue ce genre de personnage, je suis plus axée comique d'habitude. Enfin bref. Désolée pour le temps de réponse, weekend chargé.]

La rouquine ne s'était pas attendue à ce genre de réponse, lui confirmant qu'elle avait effectivement dû se méprendre, car Achariel venait un peu de lui remettre les idées en place. Enfin, pas réellement. Il était meilleur de dire qu'il avait replacé les choses dans le bon contexte. Il avait ben une mentalité typique angélique, finalement, bien qu'il était sûrement plus directe que ses compatriotes.
Leeryn se prit donc d'affection pour le silence, se contentant d'un simple signe d'affirmation de la tête en guide de réponse. Si elle n'avait qu'à prendre ce qu'il lui proposait, alors elle le ferait.
Ce qui arriva justement, car il lui tendit une tasse fumante, informant que cela provenait d'une recette elfique, et que ça l'aiderai sûrement.


"Merci."

Cette réponse fut accompagnée d'un petit sourire pendant qu'elle prenait la tasse, avec attention, pour éviter de se brûler les doigts.
Elle souffla un peu sur le liquide avant de porter le tout à ses lèvres, et de boire quelques gorgées en prenant son temps. L'infusion était un peu amère, mais pas mauvaise. De toute évidence, la jeune Ange n'était pas vraiment difficile, beaucoup de choses lui convenaient.
Elle prit donc le soin de se contenter sagement de boire, s'appliquant à ne pas lâcher l'objet, son corps étant toujours faible et prit de vertiges plus ou moins importants. La moindre maladie, en plus de celle qu'elle avait de naissance, pouvait la rendre K.O tel un poison non mortel, mais très puissant. Si elle tenait à l'heure actuelle, c'était grâce à la magie du soigneur qui l'empêchait de sombrer, mais aussi grâce à ce liquide qui semblait effectivement assez efficace. Pour appuyer le tout, Leeryn se concentra ensuite sur les paroles du gardien quand il rompit le silence, expliquant une nouvelle fois que c'était également son rôle que d'aider les éleveurs en cas de problèmes. Les accidents avec les bêtes pouvaient arriver n'importe quand, à n'importe qui. Les Pégases n'étaient pas dangereux, malgré certains spécimens au caractère bien trempé, mais d'autres élevaient Hyppogriffes ou Griffons, des animaux équipés pour tuer. Et doté d'une fierté pouvant les amener à un affrontement. Les coups perdus à la charge de leur dresseur était donc monnaie assez courante, et elle était bien placée pour le savoir, travaillant sur les lieux tous les jours. Tout se savait assez rapidement.
En résumé, sa gêne lui avait fait se méprendre sur le compte d'Achariel, étant donné que dans ses gestes, il était quand même... Un peu à part de ses autres Anges qu'elle avait pour habitude de voir. Elle répondit donc un peu amusée.


"Dans ce cas, je ne m'excuserai plus. Dites, ce n'est pas mauvais votre boisson... Vous avez été apprendre ça chez les Elfes eux-mêmes ?"

Histoire de changer un peu de sujet, et de partir sur une meilleure conversation. La rouquine ignorait pas mal de choses sur le passé du gardien, ne s'étant jamais vraiment intéressée au vécu des gens en général. Estimant que cela ne regardait qu'eux, et qu'il était libre de leur part de le dévoiler ou non. Aussi, elle n'avait jamais vraiment eu le loisir d'apprendre qu'il avait passé son enfance loin de ce Royaume.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achariel
Épéiste Angelfique (Admin)
 Épéiste Angelfique (Admin)
avatar

Trophée Couronne [SPECIAL] Ce membre fait ou a fait parti du Staff du forum. Trophée Phénix. Ce membre a plusieurs persos, et les joue tout le temps !

Masculin Taureau Messages : 190
Messages RP : 169
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 29
Localisation du personnage : Entre Ciel et Terre
Métier du personnage : Gardien du Ranch Céleste, Epéiste
Alignement du personnage : Contre les démons

Badges :
Badge Ice Scream [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors des animations en été !
Badge Sushi Badge Aile Badge Arc-en-Ciel en Bouteille Badge Epée Badge Bâton de Mage

Un badge spécial représentant votre personnage en chibi et animé ! [Se gagne de façon aléatoire et sous conditions !]


Votre Identité
Age du personnage: 25 ans
En couple avec: Personne pour le moment x)
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Lun 1 Oct - 11:35

Quand elle prit ce qu'il lui tendait, il lui rendit simplement son expression, avant de s'asseoir simplement sur l'accoudoir. Elle ne semblait pas avoir mal pris ce qu'il venait de dire, tant mieux. Il n'avait de toute façon pas tenu à ce que ça parte, de toute façon, puis bon, qui avait-il de mal à dire sa pensée, simplement, sans arrière-pensées hypocrites et pas très correctes ? Rien, pour sa part, du moins.

Après quelques secondes, elle reprit la parole, l'air amusé, d'un air qui fut rendu, d'ailleurs. C'était la réponse qu'il attendait, de toute façon. Il avait dit ce qu'il pensait réellement, c'était donc que vraiment, il les avait pensées, ses paroles !


- On peut dire que j'ai pas mal appris chez eux, oui. Je ne suis pas capable de vous soigner, mais...si ça peut au moins vous permettre de vous sentir mieux, je m'en contente.

Ou autre manière de rajouter que le fait qu'elle se sente mieux, même un peu, lui était suffisant, était comme sa récompense. Il ne demandait pas de merci après tout, vu qu'il considérait ça comme normal !

Il lui demanda ensuite simplement :


- Je risque de paraître indiscret, mais...les soigneurs ont-il trouvé ce que vous avez ? Comme je veille toute la journée, je vois tout le monde travailler, dont vous. Malgré votre fragilité, vous vous relevez, coûte que coûte, mais j'imagine que ça ne doit pas être facile...vous-même ou un de vos proches n'ont pas été contaminés par de la magie démoniaque, au moins ?

Parce qu'il pensait à Aaluna, qui elle aussi avait une santé assez alarmante aussi, d'après le peu qu'il avait pu voir. Ce peu lui avait bien suffit. Il supposait, du coup, après tout, il ne connaissait pas le passé de Leeryn. Il ne voulait pas non-plus la fâcher ou quoi que ce soit d'autre. C'était...disons une question de curiosité exactement comme elle lui avait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teryan-rpg.forumactif.fr/
Leeryn
Éleveuse de Pégases
Éleveuse de Pégases
avatar

Féminin Messages : 15
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation du personnage : Ranch Céleste
Métier du personnage : Éleveuse de Pégases
Alignement du personnage : Bon, mais peut changer.

Badges :

Votre Identité
Age du personnage: 19 ans
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Lun 1 Oct - 16:54

Les Elfes... Ils semblaient en savoir longs eux aussi. Leeryn n'était jamais allée les voir encore, son travail lui demandant beaucoup trop de temps, et sa santé ne lui permettant, hélas, pas de voyager à sa guise.
Mais peut-être que ces être sylvains sauraient faire quelque chose pour ce dont elle souffrait ? Et justement, ce fut le sujet que décida d'aborder Achariel.


"De la magie démoniaque ? Non non ! C'est une sorte de malformation que j'ai eu à la naissance. Mon corps n'est, pour une raison inconnue, par capable de supporter la magie qui coule dans nos veines à nous, les Anges. Aucun remède n'a encore été trouvé à ce jour."

La voix de la jeune fille s'était un peu assombrie en donnant la réponse. Elle n'avait jamais eu pour but de cacher sa souffrance, bien au contraire. En expliquant les raisons de son mal à n'importe qui demandait, elle espérait qu'un jour, une personne lui révélerait la solution qui y mettrait fin. En effet, la vie était loin d'être facile pour elle, surtout en ayant en tête que la magie normalement habituelle chez les êtres de l'air, pouvait la tuer un peu n'importe quand sans prévenir. Pour le moment, disposant encore de pas mal de ressources, car jeune, elle avait évité la mort dans les cas les plus sérieux. Mais pour combien de temps encore ? Si elle s'était résignée à vivre avec, en gardant le sourire, cette pensée la ravageait de jour en jour, n'ayant jamais pu l'accepter.
Elle termina la boisson qui lui avait été donnée, profitant du fait qu'elle était encore chaud pour récupérer un peu de cette chaleur, dont elle avait besoin, son corps étant encore assez froid, avant de reposer la tasse sur la table à côté d'elle.
Juste à temps, car un vertige plus important que les autres, malgré les soins, l'attaqua à ce même moment, l'obligeant à se rallonger, s'enroulant par réflexe dans la couverture que le soigneur avait en parti retirée pour examiner son épaule. Elle faisait décidément assez peine à voir. Il était aisé de comprendre la frustration qu'elle devait ressentir de ne rien pouvoir faire en ayant l'esprit totalement libre. Cette chance lui était tout simplement refusée.
Se retenant de nouveau de se fondre en excuses pour ne pas encore être capable de rentrer chez elle, la rousse attendit un petit moment que le malaise mal, jurant intérieurement contre elle même, contre ce fichu corps pas capable de résister à un simple coup de froid. Puis elle reprit le court de la conversation le plus normalement possible.


"Pensez vous que les Elfes pourraient savoir quelque chose que les Anges ignorent ? Malgré leur réputation sans faille pour soigner tout et n'importe quoi ?"

Réputation fausse, de surcroît, étant donné qu'elle était une des victimes de ce "non savoir absolu." La question n'avait rien d'anodine. Leeryn avait déjà sa petite idée. Si le peuple Céleste ne pouvait rien pour elle, peut-être que sur la terre d'en bas, elle pourrait trouver une solution. A condition de réussir à passer l'étape du voyage. La téléportation ne permettait pas de se rendre directement chez les Elfes, il fallait passer par la forêt coûte que coûte, ce qui était assez risqué pour elle. Mais si la rousse pouvait enfin être libérée de ce fardeau, alors elle n'avait rien à perdre en tentant sa chance.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achariel
Épéiste Angelfique (Admin)
 Épéiste Angelfique (Admin)
avatar

Trophée Couronne [SPECIAL] Ce membre fait ou a fait parti du Staff du forum. Trophée Phénix. Ce membre a plusieurs persos, et les joue tout le temps !

Masculin Taureau Messages : 190
Messages RP : 169
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 29
Localisation du personnage : Entre Ciel et Terre
Métier du personnage : Gardien du Ranch Céleste, Epéiste
Alignement du personnage : Contre les démons

Badges :
Badge Ice Scream [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors des animations en été !
Badge Sushi Badge Aile Badge Arc-en-Ciel en Bouteille Badge Epée Badge Bâton de Mage

Un badge spécial représentant votre personnage en chibi et animé ! [Se gagne de façon aléatoire et sous conditions !]


Votre Identité
Age du personnage: 25 ans
En couple avec: Personne pour le moment x)
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Ven 5 Oct - 17:59

[Désolée pour l'attente ! :s]

Bon. Tant mieux si ce n'était pas de la magie démoniaque. Parce que la pauvre, déjà qu'elle n'était pas aidée, pour avoir vu un cas comme ça, il se disait que sa situation aurait été pire si Leeryn avait été dans ce cas !

- Je suis certain que nos Sages y arriveront un jour. Ils ont beaucoup de connaissances. Ensuite...la magie est souvent pleine de surprises.

C'était ce qu'il avait pu constater, par expérience personnelle. Parfois, on avait beau en savoir, elle nous échappait quand même. Ou même quand on ne savait pas, d'ailleurs. La première fois que sa magie s'était manifestée, c'était lors du drame d'Elsran. Ambiance fort sympathique, surtout dans la scène dans laquelle il était. Au milieu des flammes, choqué, paralysé, devant les corps de ses parents écroulés et assassinés, en train de se faire consumer par les flammes. Autant dire que pour un gosse de huit ans, c'était le genre de scène qui restait gravé à vie.
Il n'avait bougé que lorsqu'il avait été attaqué par l'un des démons attaquants. D'une flèche en pleine articulation de l'aile droite. Il avait tenté de s'échapper, n'ayant aucune capacité de combat à ce moment-là. Bien qu'il n'avait pas su pourquoi il s'échappait. Il était cerné, après tout, et incapable de voler. Sa vie venait de s'écrouler et de partir en fumée sous ses yeux innocents.
Il avait alors ralenti. Dans ce douloureux moment, il avait éprouvé un sentiment normalement inexistant chez les anges : la haine. Une haine tirée de sa propre douleur. Ces démons lui avaient arraché tout ce qu'il possédait. Il n'était même plus capable de rentrer chez lui. Il n'était qu'un enfant, il ne pouvait pas grand chose.
Sa haine des démons venait de là, et elle avait du mal à se tarir. Un démon se présentait à sa porte, Achariel devenait soudainement méfiant et...pas forcément très accueillant, pour la peine. Se montrant d'une froideur sans limite. Toutefois, il avait bien gardé sa part angélique...la belle preuve avec ceci : ce jour-là, il avait évidemment regretté que ces démons soient venus. Personne ici présent n'avait mérité ça.
Il avait alors simplement souhaité une chose, dans sa tête d'enfant : que les démons disparaissent, et que ceux qui pouvaient être sauvés ici...soient sauvés. Ce fut alors à ce moment-là, à ce moment où son poursuivant le saisissait pour l'achever, que sa magie s'était révélée. Mais elle lui avait échappée en même temps. Elle avait détruit le démon qui l'agressait, et même sauvé une vie dans ce château. Mais cela sans qu'il le sache, car c'était sorti d'un seul coup et de manière tellement forte qu'il en avait perdu connaissance au milieu des flammes.

Mais sa magie avait été celle d'un gamin, à l'époque. Elle n'avait donc pas la puissance d'un adulte expérimenté. Si elle avait pu lui permettre de survivre au milieu des flammes, elle n'avait pas pu la protéger efficacement, tout comme la survivante qu'il y avait eu, au final. Tous deux avaient subis de graves brûlures. Achariel devait son salut aux elfes, car un couple l'y avait récupéré au milieu des cendres, en passant par-là. Mais il avait bien fallu au moins deux mois avant qu'Achariel n'accepte de vivre...car à cette époque, oui, il voulait mourir, donc n'en avait rien à faire de se faire soigner et rééduquer tout son corps. Au contraire,il aurait voulu qu'on lui foute la paix, et même qu'on lui achève ses souffrances au lieu de les continuer, parce que bon, les blessures du feu, c'était quand même pas agréable. En plus de souffrir mentalement.

Alors quand il y avait (même si c'était très rare !) des clients démons, autant dire que dans ces moments-là, Achariel laissait les éleveurs s'en occuper, parce qu'il savait que si c'était lui, avec tous les efforts du monde, il ne parviendrait pas à se montrer correct. Rien que par le regard, déjà, qui devenait méfiant et faisait très bien comprendre que le démon en question n'était pas à sa place ici, et qu'il avait tout intérêt à ne pas faire un pas de travers. Oui, sa haine des démons était très prononcée depuis ce jour-là. C'était vraiment l'exception à la règle, parce que sinon, il était plutôt très ouvert.

Il reprit la tasse, dans le but de la laver après, pendant que Leeryn se rallongeait un peu. Ici, elle serait tranquille, il espérait qu'elle puisse reprendre suffisamment de force pour au moins être capable de rentrer chez elle en fin de journée. Il l'accompagnerait s'il le fallait, cela ne lui posait aucun problème. Il voulait juste qu'elle puisse aller mieux.

Elle lui posa ensuite une question...qui, selon son point de vue à elle, était assez logique, au final. C'était ce qu'il pensait, du moins. Réfléchissant un peu, il répondit, honnêtement :


- Les techniques, de soin ou d'autres choses, évoluent toujours au fil des années. Je ne pourrai donc pas vous dire quel est leur niveau actuel, si ça se trouve, il y a eu des progrès de ce côté, tout comme il ne peut pas y en avoir. Ils savent soigner beaucoup de chose, mais...il y a certaines choses qu'ils ne peuvent pas. Je veux juste vous signifier que vous pourrez trouver, tout comme vous ne pourrez ne rien trouver...si vous avez vraiment l'intention de partir à la recherche d'une médecine qui serait efficace chez eux, je ne voudrais pas que vous vous retrouviez déçue parce que je vous aurai donné un faux espoir malgré-moi. Je trouve...que ce genre de chose est encore plus blessant que de ne pas trouver ce qu'on cherche. Et je n'y tiens pas.

Il ne savait donc pas, mais il lui disait que ce n'était pas impossible, sans pouvoir le confirmer. Ainsi, il restait honnête, il ne serait pas à l'origine d'un quelconque faux espoir. Il s'en sentirait mal, surtout qu'elle semblait bien désespérée, à force ! Alors hors de question d'en rajouter pour la faire souffrir encore plus, même sans le vouloir !

- Mais le voyage pour aller là-bas est plutôt long, et un peu dangereux pour les non-elfes. Peut-être que votre santé ne vous permettra pas de voyager. Toutefois, je peux faire le voyage à votre place, si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teryan-rpg.forumactif.fr/
Leeryn
Éleveuse de Pégases
Éleveuse de Pégases
avatar

Féminin Messages : 15
Messages RP : 7
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation du personnage : Ranch Céleste
Métier du personnage : Éleveuse de Pégases
Alignement du personnage : Bon, mais peut changer.

Badges :

Votre Identité
Age du personnage: 19 ans
En couple avec: Personne
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Sam 6 Oct - 10:16

[Pas de problèmes, j'ai actuellement un emploi du temps de ministre...]

"Encore faudrait-il que je tienne jusqu'à ce jour."

Rétorqua alors la rouquine, en prenant de nouveau un air assombrit. Ce n'était pas vraiment comme si elle pouvait se permettre le luxe d'attendre. La longévité des Anges était certes très longue, et elle même n'était encore "qu'une enfant". Malgré cela, elle n'était pas certaine de pouvoir atteindre la trentaine. Son corps était similaire à celui d'un Humain. Et même si trente ans restait un âge où tout était possible pour eux, c'était sans avoir ce problème de puissance qui épuisait les réserves bien plus rapidement. Leeryn était donc déjà à la possible moitié de sa vie, et rien n'avait vraiment avancé pour elle. Histoire plutôt tragique.
Achariel la renseigna ensuite sur la question qu'elle lui avait posé, et hélas, la réponse n'était pas celle qu'elle attendait vraiment. Il pointa en plus du doigt le principal problème : sa résistance au voyage. Si elle se rendait là-bas pour rien au risque de ne jamais en revenir, est-ce que ça en valait seulement la peine ? Sa vie était déjà bien partie pour être courte, et elle avait tout de même des choses à perdre. Bien qu'une fois dans l'haut delà, ces choses n'auraient plus d'importance. Mais tout de même ! Si possible, elle préférait éviter de raccourcir d'avantage ses jours. La rousse n'était vraiment prête à prendre le risque uniquement pour résultat rapide derrière.
Le gardien lui proposa tout de même une solution, à laquelle elle fut un petit peu surprise, bien que reconnaissante.


"Je dois avouer que cette alternative ne me déplairait pas... Je ne tiens pas à me donner trop de peine pour rien, je pourrait ne pas en revenir... Alors si vous avez les moyens de vous renseigner, j'apprécierai volontiers, et m'occuperai du reste."

En cas de réponse positive, alors elle n'aurait plus qu'à prendre le premier téléporteur. Si elle était effectivement guérie, le retour ne lui poserai aucun soucis. Le cas contraire, ne lui resterai plus qu'à continuer sa vie, espérant tomber sur une solution à temps.
D'ailleurs, n'avait-il pas mentionné la magie démoniaque ? Comme s'il semblait connaître une autre personne avec ce soucis, mais avec le contraire de la nature angélique. Peut-être n'était-elle pas un cas si isolé...
Ne possédant pas encore la force nécessaire pour rentrer chez elle, Leeryn prit donc la décision de prolonger son repos quelques temps, continuant cette conversation.


"Vous m'avez parlé d'une magie démoniaque, tout à l'heure... Connaitrez-vous par hasard une autre personne avec un problème similaire au mien ?"

Que cette personne soit démone, humaine, ou autre, la rouquine n'en avait que faire. Tout ce qu'elle voulait, c'était éventuellement trouver quelqu'un qui aurai peut-être des conseils, ou qui connaitrait une chose qu'elle ignorait...

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achariel
Épéiste Angelfique (Admin)
 Épéiste Angelfique (Admin)
avatar

Trophée Couronne [SPECIAL] Ce membre fait ou a fait parti du Staff du forum. Trophée Phénix. Ce membre a plusieurs persos, et les joue tout le temps !

Masculin Taureau Messages : 190
Messages RP : 169
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 29
Localisation du personnage : Entre Ciel et Terre
Métier du personnage : Gardien du Ranch Céleste, Epéiste
Alignement du personnage : Contre les démons

Badges :
Badge Ice Scream [SPECIAL] Ne peut être obtenu que lors des animations en été !
Badge Sushi Badge Aile Badge Arc-en-Ciel en Bouteille Badge Epée Badge Bâton de Mage

Un badge spécial représentant votre personnage en chibi et animé ! [Se gagne de façon aléatoire et sous conditions !]


Votre Identité
Age du personnage: 25 ans
En couple avec: Personne pour le moment x)
Brève desciption:

MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   Dim 7 Oct - 13:02

- Allons...ce n'est pas avec cette mentalité-là que vous vous en sortirez, c'est certain !

lui riposta-t-il quand elle s'assombrit, se demandant si elle tiendrait encore longtemps. Il savait ensuite de quoi il parlait en lui disant ces mots. Le tout sans animosité, mais quand même bien du ton qui voulait pousser la personne à aller de l'avant. Pour sa part, cet état d'esprit s'appliquait pour tous les cas, du moins grave au plus grave.

Quand son corps était complètement immobilisé tel un véritable légume à cause des brûlures d'Elsran, à cette époque aussi, il s'était demandé pourquoi est-ce qu'il était encore vivant, puisque de toute façon, il ne pensait certainement pas à pouvoir être capable de bouger de nouveau un jour !
Tout ce temps passé à la rééducation de son corps avait été très long, et extrêmement difficile au début. Finalement, petit à petit, bien que ce fut trop long à son goût (surtout qu'à cette époque, il n'était qu'un gamin de huit ans...il avait été toujours un gosse patient, mais quand même pas au point de supporter de rester immobile tous les jours !), mais il avait fini par y arriver. Au début avec du mal, mais il s'était amélioré de jour en jour pour pouvoir refaire fonctionner son corps correctement. Bien qu'il avait aussi désespéré de pouvoir être capable de voler de nouveau. Parce que forcément, les elfes, ça ne savait pas voler, ils n'avaient donc rien fait à ce niveau-là. A ce niveau, en fait, c'était Achariel qui s'était exercé seul. Bien que ceci avait été beaucoup plus long que le reste (d'où son désespoir !), il lui avait bien fallu au moins six mois supplémentaires pour pouvoir être capable de soulever son corps de nouveau. Et pourtant, il n'était pas lourd !
Enfin, là où il avait admiré la médecine des elfes, c'était qu'il s'en était sorti sans aucune cicatrice dues à toutes ces brûlures, quand même graves pour être au point de l'avoir totalement immobilisé ! Avec la médecine humaine, il aurait pu s'en sortir complètement défiguré !

Le cas de Leeryn était différent, et sur le plus long terme encore puisque c'était depuis le début de sa vie que c'était comme ça. Mais bon, son état d'esprit restait similaire quand même. Il pensait que si elle se laissait abattre par le désespoir, elle diminuerait ses chances. Même s'il voulait bien admettre que déjà, mentalement, passer au-dessus de ça, c'était dur. Mais une fois que c'était fait...on avait comme un regain d'énergie énorme qui nous poussait à avancer, et à se battre pour atteindre un objectif fixé.

Elle lui donna ensuite son avis quant à sa proposition. Sincère le pire. Ce à quoi il ajouta simplement, histoire de la rassurer, pour ne pas qu'elle se sente coupable comme c'était le cas depuis le début :


- Alors c'est réglé, dans ce cas. De toute façon, il y a toujours des moments où je dois m'absenter pour remplir nos réserves pour nos pensionnaires. Rien ne m'empêchera de faire un détour à Landayën.

Combien de fois descendait-il, au moins une fois par mois, à la Cité Marchande pour cette tâche mensuelle ? Tout ce qui était nourriture et outils d'entretiens, ou autre qui servait aux éleveurs et à lui-même, il les trouvait là-bas, et les achetait grâce au "coffre" commun que le ranch possédait, où chaque employé du ranch y donnait une somme équivalente. Même Achariel, en toute logique. Cela permettait aux éleveurs de ne pas trop s'absenter. Bref, il tentait de leur donner un maximum de service, en plus de garder, donc de tenir l'inventaire du ranch à jour, histoire que le travail reste tout le temps efficace. Bref, la confiance qui lui était accordée, parce que bon, tout de même, il faisait un maximum pour prouver qu'il la méritait, depuis ces 5 années où il travaillait ici !
Quand il était arrivé, forcément, on lui avait d'abord donné des missions spécifiques dans des temps impartis pour le mettre à l'épreuve, savoir s'il pouvait vraiment mériter ce poste. Il avait tout relevé, sans broncher, et avec ardeur. Quand on avait 20 ans, on avait souvent droit à ce genre de chose, parce qu'on est jeune et nouveau.
Il était toujours jeune aujourd'hui, mais quand même avec 5 ans d'activité au jour d'aujourd'hui, donc le temps lui avait permis d'être mieux "connu".


- D'une certaine façon. Je l'ai rencontrée à la Cité Marchande, justement pour pouvoir faire nos stocks. Elle m'avait confié qu'elle avait été infectée depuis sa naissance, ce qui avait grandement affecté sa santé. Un peu comme vous, en fait. Et pourtant...cette jeune fille est garde, là-bas. Elle se bat tous les jours contre cet état, pour s'en sortir. Et...ça fonctionne. Car elle vit malgré-tout, et avec le sourire.

ça donnait en plus l'occasion d'appuyer ce qu'il lui avait dit, à propos du fait de ne pas désespérer ! Sachant déjà lui-même d'une certaine façon ce qu'était ce sentiment, Aaluna et Leeryn le connaissaient encore. La seule différence qu'il y avait entre eux tous, c'était qu'elles, c'était à "vie", et lui, il avait eu la chance de pouvoir s'en sortir complètement. Elle était juste là, la différence. Ce combat, il en était débarrassé depuis longtemps, pourtant, ça avait fait pendant plus d'un an son quotidien aussi.

- Avez-vous besoin de quelque chose en particulier ?

lui proposa-t-il ensuite simplement, gentiment. Il n'était pas dans son corps après tout, les besoins qu'elle avait, elle était la mieux placée pour les dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teryan-rpg.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée qui aurait pu être banale.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée qui aurait pu être banale.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes de Mythra :: Espace RP :: Espace RP :: Royaume Céleste :: Ranch Céleste-
Sauter vers: